Partagez | 
 

 Clone Arc Intro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 159

Feuille de personnage
Expérience (EXP):
2740/3500  (2740/3500)
Points de maîtrise (JOB):
550/22240  (550/22240)
Tarôt: La Mort (Death)




MessageSujet: Clone Arc Intro Jeu 5 Nov - 12:57


Les événements qui avaient suivi la mort de Clyde Kingsley étaient pour le moins intéressants : moins de Soul Users étaient traqués et tués par le Science Department, et quelques esclaves eurent le privilège d'avoir moins de labeur à endurer. Mais encore loin de gagner leur libertés ; ils continuent à être exploités pour éliminer les-leurs. Le changement de direction à lui seul ne semble pas suffire à changer toute une structure... et puis ce n'est pas comme si le nouveau patron était du genre à avoir pitié des Soul-Users. Mais contrairement à son prédécesseur, il ne les déteste pas.. il ne les comprends tout simplement pas. Nirvana « Vox » Shepard n'est pas le seul à s'asseoir sur la chaise du haut dirigeant du Science Department. Préférant ne pas avoir rapport avec « ces affaires compliquées », c'est avant-tout Kaiba Sugita, le conseiller de feu-Clyde Kingsley, qui assure les arrières de l'androgyne dans plus d'un sens. Mais la situation as-t-elle réellement changé ? Le SDPT reste un enfer pour tout ceux qui daignent avoir des pouvoirs. Au final... seul le temps nous dira les répercussions que ses actions auront sur le monde de tout les jours. Shibusen, en revanche, n'est pas resté les bras croisés durant ce temps. Suite à cette désastreuse perte lors du combat contre Antiskull, et la disparition d'Havelock face aux Rejects, l'institut eut ordonné à ses meilleurs combattants de rester en standby dans le but d'être capable d'encaisser si l'organisation terroriste ou les Rejects prenaient la décision de défoncer la porte et tuer tout le monde. Le pire étant que les Rejects sont totalement capables de passer outre les défenses de Shibusen, après-tout, ils possèdent un dangereux « partenaire » aux cheveux multicolores. Et comment dire que les choses vont de mal en pire lorsqu'on sait que l'enquête de Stephen et Alice a apporté bien plus de résultats qu'une simple libération d'esclave du SDPT. L'act ayant été étouffé par la mort de Clyde, les informations que Shibusen en a retiré son claires : Potentiellement, un jour, le Science Department sera un ennemi de Shibusen. Mais en l'état actuel des choses, il n'y a pas grand chose que l'institut de Meisters et d'armes puisse faire contre les chiens de garde de l'ONU. Mais revenons à cette histoire d'enquête : aussi secrètement que possible, le barman et la mangeuse de burgers ont enquêté sur une branche du SDPT... apparemment, une branche de recherche qui s’appuierait sur le développement biologique. Par de nombreuses fois, des signalements ont été soumis à Shibusen par des membres ou des externes : Un jeune homme habillé comme une étudiante japonaise, aux cheveux roses et aux yeux d'or, comprenant sur son corps de nombreuses sutures identiques à celles de l'ancien Leader de Shibusen, aurait été repéré dans plusieurs endroits à travers le monde, parfois le même jour et la même heure à deux endroits opposés de la planète. On rapporte même de nombreuses fois sa « mort » mais aucun nom ne peut lui être donné, car il, ou plutôt « ils », n'ont aucune « identité » aux yeux du monde. En clair, ce sont les résultats des recherches du Science Department ; les frères d'Yzyt, Le projet de Clonage promis entre le Culte de Cthlhu et la faction de recherche du Science Department. Evidemment, le gouvernement n'aurait aucun scrupule à faire des expériences dangereuses tant que celles-ci sont directement fournies par l'une des premières fortunes mondiales. Mais ce temps est révolu : Dio Brando est mort, tué par le Shinigami au bras purificateur.

- Dépourvu de sa source de revenue principale, mais également de l'acheteur des clones, le centre de recherche de New York « prête » ses clones à diverses associations. Beaucoup sont morts, utilisés comme chaire à canon.. mais, ce soir, ils sont tous rapatriés au centre de recherche pour une maintenance. C'est ton occasion de les sauver. Trouver Yzyt et protéger ce que Caleb a laissé derrière-lui. On ne connaît pas la localisation du centre de recherche, mais nous savons où le Haut-Scientifique sera ce soir. Une soirée mondaine comme tu les aimes, l'adresse sera transmise sur ton téléphone. Approches-le et obliges-le à t'indiquer où se trouve le centre. Rends-toi là-bas et libère tout les clones. Ah, je sais ce que tu te dis : « ça ne va pas rendre les choses plus tendues entre nous et le SDPT ? »... aucun soucis, ces gars font bien plus partie du Culte de Cthulhu qu'ils n'appartiennent au SDPT. Donc opère sans craintes. Good luck.

---

La soirée se tenait dans un grand hall très célèbre de la ville. Une image qui rappelait quelques souvenirs à Tyzy : une certaine personne aux cheveux blonds avait les même goûts que l'organisateur de cette soirée. Dio, en effet. Le dieu de la mort, cette fois, n'aura pas à se faire passer pour un invité. Il n'avait aucune intention de la jouer discret : il allait se contenter d'entrer, passer au milieu de tout le monde, et emporter le haut-scientifique avec lui pour une petite ballade de laquelle il ne se relèvera probablement jamais. Ses yeux d'or fixaient l'entrée.. il y avait deux gardes empêchant l'entrée aux personnes lambdas... seules les célébrités seront acceptées à l'intérieur. Le Shinigami quitta la ruelle et s'avança vers le bâtiment, se présentant face aux deux gardes qui le reconnurent immédiatement, mais demandèrent malgré tout confirmation pour ne pas faire face à un imposteur.

- Votre identité ?
- Le Shinigami
- Vous n'êtes pas sur la liste
- Le Haut-Scientifique m'a personnellement demandé de venir à sa rencontre.
- Monsieur, vous n'êtes pas sur----


Le Shinigami afficha un air sans vie, extrêmement sombre. Un regard qui pénétrait au plus profond de l'âme du garde.. la peur que pouvait inspirer un dieu de la mort chez un mortel. Le garde frémissait et tremblait ; l'autre ne tint la pression guère plus longtemps et retira le cordon de sécurité pour laisser passer le zombie. L'entrée se fit sans aucun problèmes et voilà que le non-invité se retrouvait au milieu de la fête, avec un style vestimentaire qui clashait bien avec le code garde-robe de ce soir. Si tout le monde était en costard et en robe ; celui là se baladait avec un kimono blanc à vagues bleues à moitié enfilé par dessus une veste noire et rouge et un pantalon noir. C'est comme si un sans-abris se ramenait à une soirée mondaine : il attira pas mal le regard des autres. Certains le reconnurent immédiatement, d'autres étaient tout simplement trop confus. Mais l'avis de ces gens ne l'importaient pas, et Tyzy n'était vraiment pas amusé par cette situation : son regard était sombre et sérieux comme en de très rares occasions. Ses mirettes d'or analysèrent la foule sans pouvoir trouver le Haut-Scientifique nulle-part. Du moins, en se fiant à la description qu'on lui avait faite de lui. Le Shinigami parcourra un peu la soirée, ne perdant pas son temps une seconde. Jusqu'à faire face à une gigantesque porte-fenêtre. Fermant les yeux un instant pour finalement les rouvrir ; ses yeux émettaient une lumière jaune étincelante : il utilisait sa vision des âmes pour ne pas perdre son temps à sortir dehors pour rien.. mais il y avait bien des âmes... et une en particulier, était teintée de folie. Il ouvrit la porte. Cette porte qui était située bien loin du reste des invités. Une porte menant à une terrasse chic et décorée.

Face à la fontaine, il n'y avait qu'une seule personne. Une personne qui correspondait parfaitement à la description : Un homme blond aux cheveux bien coiffés ; quelque peu enrobé, vêtu d'un costard blanc presque « militaire ». Des gants en soie blanc. Il se trouvait de dos, fixant la fontaine. C'était l'occasion pour le dieu de la mort de l'approcher silencieusement : Ouvrant sa main droite, il concentra sa longueur d'âme dans sa paume pour créer un couteau translucide et bleuté qu'il pris immédiatement en main, avant d'approcher aussi doucement que possible de la cible... jusqu'à poser sa main libre sur son épaule et approcher rapidement le couteau de la gorge de l'homme... mais en réponse à cette prise d'otage, il n'y eut qu'un rire bruyant et rassuré. Tyzy fronçait les sourcils et approchait l'arme un peu plus près de la gorge du Haut-Scientifique. L'homme aux lunettes leva doucement sa main pour redresser ses lunettes son son nez. Il avait un grand sourire aux lèvres, et était parvenu à calmer son fou-rire.

- Croyez-vous réellement que je baisserait ma garde aussi facilement ?
- … ?

Tyzy tourna la tête et les yeux pour regarder au mieux que possible derrière-lui. Il pouvait sentir une âme sur le toit du bâtiment... une âme qui portait son attention toute particulière sur lui : un sniper. Et pas n'importe quel sniper : le signal de son âme ressemblait quelque peu à celui d'Yzyt. Et bientôt, d'autres signaux du même genre apparurent à droite et à gauche de l'immense terrasse : trois, puis six androgynes aux cheveux roses et en uniforme d'étudiantes se mirent à encercler le Shinigami. Une petite goutte de sueur coula le long de la tempe du dieu de la mort qui conserva son air désintéressé en reportant son attention sur le Haut-Scientifique.

- Tu crois sérieusement que me prendre une balle dans la tête va m'arrêter ?
- Non, mais je sais que si vous me tuez, Mr.Ghostlinger, vous n'aurez jamais l'emplacement du laboratoire de recherche. Par ailleurs, j'ai une autre menace pour vous.
- Hah ?
- Voyez-vous, je suis relié au centre de recherche via un implant dans mon cerveau. Ils peuvent entendre chacun de mes dialogues aussi longtemps que je leur en donne l'accès. Les clones sont pourvus d'un système d'autodestruction que nous pouvons activer en pressant un seul bouton. Vous êtes venu pour eux n'est-ce pas ? Je vous conseille de réfléchir à vos actions ou bien, beaucoup de matériel biologique va mourir.
- « Matériel biologique » ? Ce sont des personnes, espèce d'ordu---
- Vous êtes devenu bien doux avec les années, Mr.Death. Maître Dio serait déçu de vous voir vous être ramollis de la sorte. Reculez, maintenant.
- ...Je me disais bien que ta trogne me rappelait quelque chose.

À la demande du Haut-Scientifique, et plus particulièrement parce que Tyzy n'avait aucunement l'intention d'être responsable de la mort de centaines de clones de lui, il recula de quelques pas et fit disparaître le couteau dans une flopée de fumée bleutée. Les clones le regardaient avec un regard vide, absent. Le Haut-Scientifique replaça sa cravate correctement avant de se tourner, se montrant au Shinigami dans toute sa splendeur. Un sourire maniaque se dessina sur ses lèvres alors qu'il croisait les bras avec un air satisfait. Tyzy se remémorait ce visage... il l'avait déjà vu, il y a bien longtemps, lors de la seconde guerre mondiale...

- Le sous-commandant de la division de Dio dans l'armée Allemande... Van Houten. Je ne pensais pas qu'un lèche-cul sans talent comme toi arriverait à se hisser aussi haut dans la société d'aujourd'hui. T'as bouffé une âme pour vivre aussi longtemps ?
- Non, comme vous pouvez le voir, mon âme est pure, j'ai trouvé un autre moyen de conserver mon savoir et mon apparence. Quelle émouvante réunion.
- Je suppose que tu m'en veux d'avoir tué ton petit-ami ?
- Ya. Lord Dio était tout pour moi. Mais son idée de vous battre était irréalisable. Je n'ai pas des objectifs aussi extravagants.. mes désirs sont plus particuliers. Je veux vous voir danser comme un pantin. Vous souhaitez récupérer les clones, ya ? Alors voici le seul moyen de le faire.

L'homme quelque peu enrobé élança ses deux bras en avant, un sourire maniaque sur le visage et les yeux grands ouverts. Tyzy était plus qu'agacé par ces réactions qui lui rappelaient beaucoup trop les soldats nazis de l'époque... des cinglés qui avaient pour la plupart abandonné leur humanité sur le champ de bataille.

- Participez à notre expérience finale. Si vous parvenez à compléter l'expérience, je vous fait la promesse de vous donner la garde des 105 clones de la Y-Series.
- Comme ces aimable. Quelle expérience ?
- C'est un test d'expérience. Vous allez affronté le Top-9 des assassins de la NAA. Et durant la durée du test, en être le 10e participant. Je suppose que vous êtes familiers avec le NAA ?
- National Assassin's Association. Un Ranking des meilleurs tueurs freelance selon la nation... les haut-placés voient ça comme un sport de les regarder s'entre-tuer pour de grosses sommes. Tu pense que tuer quelques personnes va me déranger ? Je suis un Shinigami, je coupe des têtes, c'est mon job.
- YA ! C'est l'esprit ! Tuez tout ce qui s'oppose à vous ! Slash ! Couic ! Un bain de sang ! Mais il y a des conditions à respecter.

Le Shinigami arquâ un sourcil. Il détestait l'idée de devoir jouer le jeu de ce psychopathe, mais si ce qu'il disait était vrai, alors il ne pouvait pas risquer la vie de tout les clones. L'un des clones de Tyzy s'approcha alors de lui, tenant dans sa main une feuille de papier sur laquelle était écrite un tas d'informations. Le Haut-Scientifique Van Houten poursuivit alors, énonçant la liste des conditions de participation à l'expérience.

- Clause numéro 1 – L'expérience devra se dérouler avec votre existence inconnue. Je suis au courant pour votre capacité à changer d'apparence, après-tout, lors de la guerre, vous étiez une délicieuse Bakemono. Vos adversaires doivent ne pas vous reconnaître quel qu'en soit le prix. Clause numéro 2 – Vous devrez rester sous surveillance du Centre de recherche, et devrez donc intégrer l'université Rosewald à New York durant toute la durée de l'expérience. C'est une université où les élèves sont principalement féminins, je vous conseille d'arborer une apparence féminine et jeune pour vous intégrer.
Clause numéro 3 – Vous ne serez pas autorisé à utiliser votre longueur d'âme avant d'atteindre la 6e place dans le classement. Durant ce temps, vous devrez tuer ou forcer votre adversaire à l'abandon en faisant usage d'une arme normale. C'est impératif pour l'expérience.
Clause numéro 4 – Vous n'aurez le droit d'épargner que trois personnes. Il est impératif de tuer les autres. À vous de faire un bon jugement sur les personnes que vous décidez de tuer ou sauver. Bien sûr, un dieu de la mort comme vous ne devrait avoir aucun problème à tuer tout le monde.
Clause numéro 5 – Il y aura un affrontement par jour, le lieu et la date dépendra de la volonté de votre adversaire. 
Clause numéro 6 – N'informez pas Shibusen se votre situation actuelle.
Clause finale – Vous devez accepter la condition de participation de votre adversaire. Si par exemple, sa dernière demande est de danser un slow avec vous, vous devrez accepter.

Le Shinigami était plus que perplexe par cette dernière clause, mais il n'était pas vraiment en position de s'y opposer. Baissant les yeux vers la feuille, il réalisa qu'en plus d'indiquer la position de l'université privée, c'était en plus un papier d'inscription déjà entièrement rempli sous le nom de « Tyna Ghost » … comme quoi Van Houten avait bien plus de tours d'avance sur Shibusen qu'ils ne pourraient jamais espérer avoir sur lui. Tyzy soupira profondément et haussa les épaules. Il sentait que les choses n'allaient pas être aussi simples que ça, surtout en suivant les plans d'un cinglé qui a par le passé ordonné l'incinération de villes entières de personnes portant l'étoile. Un maniaque pareil ne mérite pas de vivre pour commencer, mais son jugement finira par arriver tôt ou tard. Rangeant le papier dans la poche de son pantalon, Tyzy adressa un regard haineux envers le Haut-Scientifique qui répondit à ce regard par un sourire malveillant. Il claqua alors des doigts, et les clones sans personnalité de la Y-series se mirent à le suivre, alors qu'il s'éloignait doucement.

- Rendez-vous dès à présent à l'université sans perdre une seule seconde. Votre chambre est la numéro 115 dans le dortoir des filles. Je parlerait avec vous via votre interphone quand le moment de vous battre sera venu.

L'homme aux cheveux blonds s'éloigna de la soirée mondaine sans un mot de plus laissant le Shinigami au milieu de la terrasse avec un goût de défaite en coin de la gorge.


Les couleurs dans le ciel étaient magnifiques : la nuit commençait à laisser place au jour ; les nuages commençaient à se bousculer et la lumière du soleil tentait de se faire une place dans le ciel nocturne. Une silhouette se stoppa devant une gigantesque faculté.. une silhouette féminine. Des cheveux sombres et un corps couvert de sutures, des yeux d'or pourvus de cercles noirs ; une chemise blanche à cravate bleue aux motifs tartans ; une jupe de même couleur et motifs; un serre-tête rouge et des bottes marron aux lacets entrelacés. C'était une apparence qui autrefois appartenait à une jeune femme connue sous le nom de Glaze Flowers, une combattante pour la liberté, il y a bien longtemps. Mais cette personne n'était pas celle à qui ce corps appartenait, mais bien le dieu de la mort, Tyzy Ghostlinger. La jeune femme fit son chemin à l'intérieur du campus. L'assemblage de bâtiments étaient magnifiques, comme la piste de sport, le théâtre, le gymnase... on pouvait s'attendre à quelque chose du genre, après avoir été financier par une fortune comme celle du Culte de Cthulhu. Mais cette université appartient au Science Department, et apprends à ses étudiants comment utiliser des Merveilles en attendant le jour où ils seront capables d'utiliser des ADAMs. Mais tout les élèves ne sont pas humains.. certains sont des esclaves, qui n'ont tout simplement pas le droit de revendiquer leur statut. C'était du moins ce qu'on lui avait dit sur cet endroit. Elle marcha au milieu de la piste de sport pour rejoindre le dortoir des filles pour prendre contact avec « l'assistant ».. cependant, elle ne savait pas exactement où ça se trouvait, et au final, elle se retrouva planté au milieu de la piste sans réellement savoir par où se diriger. C'est à ce moment là qu'une main se posa sur son épaule, forçant la Shinigamette à se retourner avec un air curieux. Elle fit alors face à une jeune femme d'environs sa taille, aux longs cheveux blancs coiffés en queue de cheval. Des yeux violets et une cicatrice à l'oeil droit. Une fille qui avait l'air d'avoir une personnalité plutôt fragile ; tenant son ballait-à-trottoirs dans la main. Sur un air peu confiant, elle attira l'attention de la déesse de la mort.

- Excusez-moi... est-ce que vous êtes perdue ?
- Je cherche le dortoir des filles. Je suis nouvelle ici.
- Oh, on m'a parlé d'une étudiante transférée de Death City, ce serait vous ?
- *...Cet enfoiré avait tout prévu hein...* Ouais. Tu es ?....
- Oh... je suis...

La jeune femme avait l'air plus gênée qu'un voleur qu'on aurait pris la main dans le sac. Elle béguaillait, avait du mal à trouver ses mots. Tyzy ne voyait ça que comme une perte de temps.. mais elle était sa seule piste vers le dortoir des filles alors elle n'avait pas vraiment d'autres choix qu'attendre que l'albinos trouve ses mots. Après une lutte contre elle-même, la jeune femme aux cheveux blancs parvint à s'exprimer, en rougissant et en fermant les yeux dans une courbette brusque.

- Seiri Kujikawa ! J-J'ai 20 ans et j'étudie la littérature. E-Et vous ?
- Tu peux me tutoyer. Tyz---- Tyna Ghost.
- Tu... est vraiment belle !
- Euh... thanks. Où est le dortoir ?
- Ah P-Pardon ! C'est de ce côté ! Contourne le théâtre et continue tout droit. La porte est ouverte le matin, tu vas pouvoir déposer tes affai---..... tu n'as pas pris d'affaires ?
- ….Non pas vraiment. Mais ça ira, merci, Seiri !
- D-De-De rien !!

Le soleil commençait vraiment à afficher ses couleurs dans le ciel. Tyzy courut en direction du dortoir. Mais elle affichait un air tout particulièrement blasé : elle venait de réaliser qu'elle venait encore de se fourrer dans une histoire d'école et de cours.. elle allait devoir assister aux cours et se comporter comme une étudiante normale pour toute la durée de l'expérience... la barbe. Mais durant le temps qu'elle passait à déprimer, elle finit par trouver le dortoir et pénétra à l'intérieur, cherchant immédiatement la chambre qui lui avait été assignée. Les couloirs étaient plutôt conviviale pour une université privée : chacune avait sa petite ardoise accrochée au mur avec un message personnel... pas mal d'entre elles avaient un « Go fuck your selfie » ce qui annonçait bien l'ambiance entre les élèves. Mais il était encore trop tôt pour que qui que ce soit soit levé. Cette fille, Seiri, devait être le genre qui devait se donner à fond pour que l'université prospère.. un modèle noble que évidemment personne ne suit. Porte numéro 115. La Shinigamette se trouvait devant la porte, et baissa doucement la poigner pour entrer à l'intérieur aussi discrètement que possible. Elle pouvait ressentir une âme ici... sans doute l'assistant. Mais compte tenant qu'il s'agissait d'une chambre de fille, cela n'en ferait-il pas une assistantE ? La jeune femme aux cheveux sombres referma la porte derrière elle et regarda autour d'elle : la chambre était bien décorée.. toute mignonne, une vraie chambre de fille.. Même si vu le montant de kawaiifaces et autres chatons mangas, on penserait plus à une chambre de gamine de 14 ans plutôt qu'à une chambre de jeune adulte. C'est alors que la jeune femme aux yeux d'or entendit un son : la personne couchée sur le lit commençait à se lever doucement, poussant les draps et se redressant en se frottant les yeux. Elle finit par pousser un long baillement avant d'ouvrir les yeux... et leurs regards se croisèrent. Cette personne qui était sur le lit de droite... des cheveux roses, des yeux d'or, et des sutures placées au mêmes endroit que les siennes, portant un Pyjamas rose clair. Mais contrairement aux autres, celui-là n'avait pas un air absent ou désintéressé au visage.. La personne sur le lit ouvrit les yeux et grand, ayant l'impression d'avoir vu un fantôme. Tyzy, resta tout simplement bouche-bée de voir qui était son « assistant ».


- ...O...Original-kun ?...
- ...T'as l'air d'aller bien, Yzyt.

Dans un véritable bond, Yzyt se leva de son lit et commença à courir vers le Shinigami pour l'enlacer... mais à mi-chemin, il se stoppa avec un air choqué, perturbé. Il serra ses deux mains l'une contre l'autre et se mordit la lèvre inférieure.. quelque chose l'empêchait d'exprimer sa joie... un regret, en réalité. Tyzy avait quand même tendu les bras dans le doute, mais fini par les baisser en voyant que son « petit frère » n'avait pas l'intention de lui donner un câlin au final. Yzyt se redressa et afficha un air inquiet, et confus.

- Qu'est-ce que tu fais ici ? C'est un territoire du Science Department !
- Et tu peux me dire exactement ce que tu fais avec eux ?  Et pourquoi est-ce qu'il y a une centaine de versions de toi ?
- C'est.... je vais tout t'expliquer...

Quelques secondes plus tard, Tyzy et Yzyt étaient assis l'un en face de l'autre sur leurs lits respectifs. Yzyt qui avait généralement l'air joyeux, avait un regard beaucoup plus sombre que la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Ses cheveux étaient devenus roses, contrairement à la teinte bleue avec laquelle il l'avait toujours connu. Il était évident que durant tout ce temps, l'androgyne avait caché quelque chose à toutes ses connaissances.. autant Shibusen que les Gears. Sur une voix calme, le clone de Tyzy commença à s'exprimer.

- Comme tu le sais.. je suis un clone de toi fait à partir de l'ADN qu'ils ont prélevés de toi lorsque tu est allé dans cette maison « hantée »... le plan du culte de Cthulhu était de prendre les codes génétiques de Tyzy Ghostlinger et Caleb Dörner, deux personnes avec une âme puissante, pour les transmettre dans différents corps. L'âme et l'ADN vont de paire... si une personne est créer avec le même ADN, il y a de fortes chances que la signature d'âme soit la même. Cally a été créer en utilisant un corps déjà existant, et seule la personnalité a été mise en elle.. dans mon cas, mon corps a été créer et vieillis artificiellement. Ma signature d'âme est presque ma même que la tienne, ce qui fait de moi et de tout les autres des demi-Shinigamis, possédant un Outsider avec un dixième de sa puissance de base. J'ai été le premier clone... et éventuellement, ils ont poursuivi leur recherches, et créer d'autres clones avec les mêmes paramètres, pour se constituer une armée. Au final... 714 clones ont été créer.. mais aujourd'hui, nous ne sommes plus que 105.
- ..Où sont passés les autres ?
- Morts. Ils ont été vendus à d'autres services, pour endurer des nouvelles drogues, ou participer à la guerre pour le plus offrant. C'était la décision du Haut-Scientifique...
- ….
- Ils n'ont pas tous été tués par leurs nouveaux propriétaires. Environs 100 d'entre eux ont été tués par Dio Brando lors d'un test de force. Mais je suppose qu'on peut dire que tu les as déjà vengés en mettant un terme à sa vie. Moi... je suis le clone « raté » car contrairement à la plupart des autres, j'ai une personnalité plus proche de celle d'un être humain normal. C'est plus difficile à contrôler... alors pour me garder en laisse, ils ont imprimé dans ma tête un code qui-----
- DEBOUT LA-DEDANS ! PRENEZ VOTRE DOUCHE ET ALLEZ EN COURS , PLUS VITE QUE CA !
- Brrrr.. la surveillante est effrayante.
- Attend une seconde, le code fait qu----
- Désolé Original-kun.. j'ai faillis dire une bêtise. Mais je suis... vraiment content que tu sois là.

L'espace d'un instant, un petit sourire s'était dessiné sur les lèvres du clone, mais ce sourire mourut assez rapidement lorsqu'il se retourna pour quitter la chambre, laissant Tyzy seule dans la pièce, confuse par tout ces événements. Mais un regard déterminé se lisait sur son visage : maintenant qu'elle savait quel genre de souffrance tout ces clones durent avoir par sa faute, elle était plus qu'obligée de les sauver de cet enfer. Se levant du lit, les sourcils froncés et le feu dans son regard, La jeune femme aux cheveux sombres quitta à son tour la chambre pour se retrouver dans le hall du dortoir, maintenant bien remplis de jeunes femmes avec la tête dans le cul. Elle n'avait pas l'intention de rester là, alors elle se dirigea vers la sortie... mais sa tête se cogna contre celle d'une autre jeune femme, et toutes les deux se regardèrent.


La jeune femme avait un cache-oeil avec un motif de lapin, de longs cheveux noirs et un uniforme blanc et rouge. Si Tyzy n'eut aucune réaction, ce ne fut pas le cas de l'autre participante au crash qui ouvrit grand les yeux et la bouche et pointa du doigt la Shinigamette.

- OOOH ! T'es le Shinigami non !?
- * MERDE DEJA DEMASQUER !? C'EST LA SUTURE SUR LE NEZ C'EST CA !?* EUUUH...
- Je suis Daphné. La petite amie de Y-01. Il est à moi, tu m'entends ? N'essaye pas de me le voler juste parce que t'es l'original.
- *...Je vois, elle doit travailler au centre de recherche*... Whatever. Avant d'être ton petit-ami, c'est mon clone. Sa protection me revient.
- Tu veux te battre !?
- VOUS DEUX ! VOUS ÊTES DEJA PRÊTES , ALLEZ EN COURS ET QUE CA SAUTE !!
- Brrr la surveillante est effrayante.... Bon, j'imagine que t'es là pour l'expérience. En attendant que Yzyt revienne, je vais te servir de guide. Par ailleurs.. ton premier combat aura lieu ce soir, au théâtre. Ton adversaire est classé #9.
- ...T'es sûre qu'on devrait parler de ça au milieu de tout le monde ?
- Elles sont trop connes pour comprendre de quoi on parle de toutes façons donc pourquoi pas ? Allez, Philo en premier cours.
- ATTAAAAA---

Et la pauvre Tyzy se fit attraper le poignet par la folle borgne qui l'entraîna à l'extérieur du dortoir pour une journée de cours dont nous n'avons absolument rien à foutre.

Suite →  « Soul Eater Crysis Arcs : « Brothers Arc » - #9 THE COMEDIAN »


Dernière édition par Admin le Jeu 5 Nov - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin
Messages : 159

Feuille de personnage
Expérience (EXP):
2740/3500  (2740/3500)
Points de maîtrise (JOB):
550/22240  (550/22240)
Tarôt: La Mort (Death)




MessageSujet: Re: Clone Arc Intro Jeu 5 Nov - 12:57

Et la sonnerie se fit entendre, annonçant la fin des cours pour la journée. Le soleil commençait à se coucher au loin, lorsque tout le monde quitta la salle de classe. Tous, à part quatre personnes. Tous silencieux : Daphnée était assise au devant de la classe, les pieds sur son bureau et les bras croisés, endormie. Seiri se trouvait également là, semblant tricoter quelque chose. Yzyt était assis tout à droite de la classe, regardant sa table avec un air absent... et Tyzy, assise au fond de la classe, regardait Yzyt comme elle l'avait fait pour quasiment toute la journée. Pourquoi ils ne bougeaient pas...eh bien il y avait plusieurs raisons : Daphnée semblait attendre de pouvoir être seule avec Yzyt, ce que Tyzy espérait aussi. Seiri quant à elle.. elle avait juste l'air de vouloir être au calme pour faire son tricot. Tyzy s'apprêtait à se lever de sa chaise pour demander à Yzyt de quitter la classe avec elle, quand soudainement, la porte de la classe s'ouvrit et un jeune homme entra à l'intérieur.. sans réellement entrer. En réalité, il s'adossa à la porte dans une pose théâtrale et adressa un regard aguicheur aux filles de la classe. Le jeune homme avait des cheveux blonds mi-longs, un peu en spaghettis, de beaux yeux bleus et un uniforme noir à cravate bleu-blanc-rouge. Ce type était connu dans l'université, mais Tyzy, elle, ne le connaissait pas encore. Après quelques secondes, Daphnée perdit la patience de se fair « mater » et tourna son unique œil vers le blond, affichant un regard sévère.

- Qu'est-ce que tu veux ?
- Voyons, j'admire votre beauté étincelante, rien de plus, très chères. Plus sérieusement, je me demandais si vous me feriez l'honneur d'être présentes à la représentation de ce soir ! Surtout toi en réalité, l'étudiante transférée. Tyna c'est ça ? Quelle beauté.
- Urrgh...
- à ce soir ♥

L'homme quitta alors la pièce dans une démarche de prince. Laissant les quatre filles à l'intérieur de la classe. Daphné soupira, tournant la tête vers Seiri. Celle-ci semblait particulièrement perturbée, son visage était parsemé de goutte de sueur et elle tremblait de tout son corps. Elle finit par se lever, comme la borgne s'imaginait, et quitta silencieusement la classe, ne laissant plus que trois personnes. La jeune femme aux cheveux noirs pencha la tête en arrière, soupirant, alors que Tyzy se levait de sa chaise.

- Ton adversaire sera au théâtre, je te conseille d'être là.
- Je vais devoir me battre devant toute l'université ?
- Ne sois pas stupide, vous vous battrez après la représentation. C'est tout en accord avec le dernier souhait de l'acteur principal, autrement dit, ton adversaire, le Rang #9.

• I never asked for this... ~ ♪

Yzyt serra ses mains l'une contre l'autre, les regardant avec un regard sombre, hanté. Sur une petite voix tremblante il s'exprima sur la situation.

- Est-ce que les gens doivent vraiment s’entre-tuer à cause de moi ? Je ne mérite pa---
- Ne sois pas stupide, je ne fais pas ça pour toi.
- Huh ?...
- Je fais ça parce que je n'aurais pas la conscience tranquille si je dois vivre ma vie avec des regrets. Je fais ça par pur égoïsme, parce que je veux mener une vie qui me plait. Et une vie à mon goût t'inclut dedans, Yzyt.
- A—Auuuu....
- HEY ! Arrête de le draguer !!
- Wat

L'air assez peu convaincu, Yzyt tourna doucement le regard vers la Shinigami. Celle-ci lui adressait un sourire doux et confiant qui amena un peu de rose aux joues de l'androgyne qui détourna le regard quasi-immédiatement. Tyzy tourna la tête vers l'une des affiches collées au mur, parlant de la représentation de ce soir : une pièce de théâtre incluant une romance et une trahison... ça avait l'air bien chiant comme ça, mais il n'avait pas d'autres choix que respecter la volonté de son adversaire et y assister, ce soir à 21h. La Shinigami marcha en direction de la sortie de la classe quand elle entendit la voix de l'androgyne l'appeler.

- Original-kun... f-fais attention à toi.
- Daphné, prends soin de lui.
- Pfft, évidemment, tu m'as prise pour qui ?
- Thanks.

---
• Theater ~ ♪

Ses yeux d'or observaient la bâtisse. De nombreuses personnes affluaient à l'intérieur du théâtre du campus.. en réalité, beaucoup de monde, et plus particulièrement des filles. Des lumières éclairaient le bâtiment qui était d'une beauté incroyable, digne des meilleurs théâtres au monde. Mais bien que magnifique, il faisait la taille d'un théâtre normal. Des sièges de velour aux bordures d'or, des balcons, même des jumelles mises à disposition.. l'estrade était magnifique également, et le spectacle semblait s'apprêter à commencer lorsque Tyzy entra à l'intérieur du théâtre. C'est alors que sans prévenir, une main attrapa son poignet et l'entraîna jusque derrière les rideaux de l'estrade, et bientôt en coulisses. Tyzy avait du mal à voir la personne qui l'amenait là-bas, car elle marchait très vite.. mais elle parvint à remarquer des cheveux blonds, et finalement l'homme lâcha son poignet et lui sourit en lui adressant une courbette.

- Enchanté, Mademoiselle. Ce soir nous nous adonnerons à un combat jusqu'à la mort.
- Je vois... ça m'arrange un peu que tu sois le #9, ta tête me revient pas.
- Ne pressons pas les choses, vous avez toujours ma dernière volonté à respecter.
- ah, ça... et c'est ?

Un rictus malsain se dessina sur les lèvres de l'homme connu comme « Le Comédien », un universitaire au talent incroyable, capable de jouer n'importe quel rôle, et dont le réalisme de ses pièces dépasse l'entendement. Il se redressa alors et pris la main de la Shinigamette dans la sienne, déposant un baiser sur le revers de sa main (ce qui eut le don de dégoûter Tyzy) avant d'exprimer sa demande.

- Je vous demande de jouer le rôle féminin principal dans cette pièce, ce soir.
- Hein ? J'ai même pas le script.
- Ne vous en faites pas, cette pièce de théâtre est spéciale : elle mêle script et improvisation. L'héroïne de cette pièce est muette, alors vous n'aurez pas à vous inquiéter des lignes de texte. Contentez vous de jouer comme vous le sentez et je m'occuperais de la suite.

Tyzy n'était pas du tout rassurée par cette demande. Premièrement, c'est une actrice aussi talentueuse qu'un pêcheur manchot, et secondement, le sourire que ce type avait était sérieusement flippant. Il y avait quelque chose de pas net avec ce type, et pas seulement visuellement : son âme était également teintée de folie, ou plutôt, de pêchés. Tyzy soupira et se dirigea vers la scène.

La musique démarre, Le comédien est derrière elle, avec les autres acteurs... le rideau s'ouvre, le show commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Clone Arc Intro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INTRO d'un blog overblog en flash
» Vidéo en intro
» forum clone pour teste
» Intro avec Trapcode Particular After Effect
» Vidéo en intro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: fqzefqegg :: eqzgrggf-