Partagez | 
 

 The life of a manwhore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 159

Feuille de personnage
Expérience (EXP):
2740/3500  (2740/3500)
Points de maîtrise (JOB):
550/22240  (550/22240)
Tarôt: La Mort (Death)




MessageSujet: The Destiny of the Manwhore Mar 10 Mar - 10:42

Dans les rues de Death City, c'était l'effervescence. Toutes les boutiques étaient ouvertes pour cette seule soirée, tout les bars accueillaient une ambiance fêtarde où la picole et les jeux stupides battaient leur plein. Pourquoi? Parce que ce soir était le 850e anniversaire de la ville. Et pour cette occasion, tout le monde oublia les bases de la bonne conduite, et tout le monde pouvait se lâcher et être aussi irrespectueux et dépourvu de logique que possible. C'est pour dire, il n'était que vingt heure et il y avait dors et déjà des gens ivres morts dans les rues de la ville. Pour cette occasion, de nombreux bars de la ville avaient partagés leurs breuvages spéciaux; ressortit leurs vieilles recettes et autres. On pouvait voir des feux d'artifices éclater dans le ciel, animant le ciel nocturne de milles-et-unes lumières. Le but caché de cette fête était pour les barmans de toute la ville de se faire une réputation en faisant découvrir leurs spécialités aux habitants de toute la ville. D'autres préféraient faire la fête de manière plus personnelle en festoyant dans leur propre bar. C'était plus ou moins là où a commencé cette histoire... dans un bar spécial. Un bar connu pour réunir tout les plus grands idiots et personnes étranges de la ville. Un endroit où la plupart des clients sont des habitués (et de gros squatteurs). Ce bar-restaurant est connu sous le nom de "Le Gite" et est dirigé par l'ancien chef de la police de la ville; la paire de lunettes Stephen Ryu. Autant dire que l'ambiance en ces lieux était plus ou moins la même que partout en ville : tout le monde riait, buvait...riait et buvait. Tout le beau monde était réunis ce soir pour décompresser; oublier un peu la chasse aux rejects, les problèmes de terrorisme et l'éradication des oeufs de Kishin... Stephen avait employé un peu plus de main d'oeuvre ce soir pour l'aider dans le service. Oui, ce soir était sensé être une soirée sans débordements... en tout cas c'est ce qu'il espérait. L'anniversaire de la ville n'était pas la seule raison pour laquelle la fête avait été organisée : tout le monde suspectait une certaine déprime en Tyzy depuis son récent retour après une absence de presque trois mois. Il ne parlait plus beaucoup, ne riait plus beaucoup non-plus... alors tout le monde s'était mis d'accord pour trouver un moyen de lui remonter le moral d'une façon ou d'une autre. Et c'est par cette grande fête, et par les idées réunies par tout le monde, qu'ils comptaient faire arriver cette magie.
Le Shinigami était assis à une table; sur un long canapé où se trouvaient à sa droite Kagura et Liliha; à sa gauche, Maka et Soul. Sur le canapé d'en face, il y avait Kyoufu, Alice, Angelika et Bridget. Sur le canapé de droite, il y avait Hazama, Thor, Edge et Keira... et sur celui de gauche, il y avait Black*Star, Kid, Medusa et Stein. Tous étaient réunis autour d'une table où se trouvaient de nombreux verres d'alcool et au milieu de tout ça, un plateau de Monopoly. La partie semblait déjà avoir bien avancée; et c'est sans aucune surprise Kagura qui avait le plus de billets, et Kyoufu le moins. Le dieu de la mort aux yeux dorés pris les dés dans la paume de sa main et les lança sur le plateau.

- 6. Et je tombe sur .... "Kyoufu's Cardboard"
- HAHA! TU ME DOIS 10 CENTS!
- Bullshit! qui voudrait passer la nuit sur un bout de carton remplis de maladies?!
- Tout ça pour ne pas donner 10 cents... t'es aussi pauvre dans le jeu que dans la vraie vie, Babyface.
- Ahh on dirait que c'est à moi.

Hazama pris les dés dans sa main et les jeta sur la table, tout sourire.

- 3. "Chance!", je prends une caaaarte.... et.... "Vous avez reçu les pantsus de Tyzy, amour et prospérité sur votre personne, avancez jusqu'à la case "Freelancer's House" pour une nuit inoubliable". T'as intérêt à m'en donner pour mon argent, gigol----
- Qui a dit que je voulais passer la nuit avec un vieux dégueulasse comme toi!?
- Quelqu'un peut payer ma caution pour que je sorte de taule?
- Je n'arrive toujours pas à faire un nombre symétrique... je ne suis qu'une merde, un déchet repoussant, je ... *sob*
- Pardon pour l'attente! voila vos boissons surprise!

C'était l'assistant au Gite de Stephen, un type du nom de Reda. Il venait de s'amener avec un grand plateau portant un nombre de gobelets fermés avec une petite paille en sortant; juste assez pour chaque personne autour de cette table. Il semblait en avoir déjà donné à toutes les autres tables, ils étaient les derniers à être servi. Personne ne savait ce qu'il y avait dans cette "boisson surprise" mais le but était justement de ne pas savoir. Tout le monde continua de jouer tout en sirotant leurs boissons... excepté pour la blonde aux yeux bleus qui se leva tout d'un coup, disant être fatiguée et vouloir aller se pieuter. Au même moment, Black*Star se porta volontaire pour raccompagner la blonde aux chambres à l'étage pour qu'elle puisse se reposer... il revint quelques minutes plus tard pour continuer la partie en sirotant le cocktail qui avait un gout à la fois délicieux et familier. Une fois que Reda fut revenu vers le bar, Stephen lui demanda le compte rendu des commandes. Le jeune homme aux cheveux blancs lui donna alors joyeusement la liste... près de 341 boissons surprises distribuées un peu partout, et pas seulement dans le bar; mais aussi dans les services de contribution pour la fête ayant lieu directement en ville. Le sourire aux lèvres, le gérant du bar regarda son assistant et lui demanda sur un air calme.

- Au fait, je t'ai laissé le choix sur la carte pour la boisson surprise, laquelle as-tu choisi?
- Oh, ben... euh... celle-là, juste ici. Le nom m'a fait rire donc...
- ................

Et la joie disparut du visage de Stephen. Les lunettes devinrent rétro-éclairées; et toute trace d'expression faciale disparut de sa trogne. Il venait de lire un mot qu'il aurait préféré ne pas lire, surtout en sachant qu'un nombre terrifiant d'exemplaires venait d'être distribué dans toute la ville. Il se maudissait intérieurement d'avoir laissé son assistant décider de la boisson surprise du soir...car pour une surprise, c'était une sacrée, sacrée surprise. Il était devenu tout pâle et en sueur; levant les yeux vers la table numéro 20 où se trouvait le groupe d'idiots habituel... et remarqua que le Shinigami avait déjà sa paille dans sa bouche.. c'était trop tard pour l'arrêter. Un désastre allait se produire, quelque chose de terrifiant... quelque chose qu'il allait sûrement regretter. Mais il ne pouvait rien faire pour empêcher ça, autre que rester sobre et s'interposer lorsque les choses commencerons à tourner au vinaigre. Il devait limiter les dégats collatéraux au minimum, et c'est pour cette raison qu'il resserra sa cravate et partit au combat la tête la première en allant s'asseoir à la table numéro 20. Quelques uns d'entre eux étaient déjà complètement torchés: Kid était en larmes, dessinant avec son doigt sur la table plein de "8". Medusa et Stein n'arrêtaient pas de rire pour rien et Kagura rangeait ses billets de monopoly dans son porte-feuille. La seule bonne nouvelle était que le sourire de Tyzy était manifestement revenu... oui parce qu'il délirait comme un crétin.

- Oyyyy Steph! joues avec nous, picole un peu, relâche-toi! c'est la fête!
- E-Euh je pense que je vais rester sobre, il faut bien quelqu'un pour conduire après-tout *tousse*
- T'crois qu'tu peux nous berner mais en fait t'peux pas passkeuh t'es..... huha....hahahahahha

Les dégâts étaient pires qu'il le pensait, ils perdaient déjà la raison. Stein était celui qui arrivait le plus à conserver son sérieux malgré les effets évidents de l'alcool sur lui. Il pris à son tour les dés dans les mains et les jeta sur la table.

- .....UNO.
* C'est pas un monopoly!?*
- Fuck il a presque gagné cet enfoiré.
- TU TRICHE! TU NE PEUX PAS AVOIR QU'UN SEUL PION
* Ils jouent à quoi au juste!?*
- Je vois, j'ai pas le choix, je vais t'appliquer de la lotion, écarte les cuisses.
* Oubliez le Uno! ils jouent clairement à un jeu d'adulte là!!* V-Vous devriez peut-être aller vous raffraichir un peu dans la salle de bain? ça ne serait pas une bonne idée?

...et soudainement, le Gite devint complètement silencieux. Il n'y avait plus un son, et tout les regards étaient tournés vers Steph. Près d'une trentaine de regards ivres pesaient sur le pauvre barman qui suintait des perles de sueur par kilolitres. Et soudainement, tout le monde se leva. Manifestement ils avaient tous pris le conseil de Steph pour eux-même et se dirigèrent vers la sortie du bar. Il n'avait pas compris sur le coup, aussi il resta tout simplement là, assis sur le canapé, fixant le vide... avant de réaliser quelque chose... quelque chose de très grave. Plus d'une trentaine de personnes saoulées à la boisson interdite venaient de sortir de son bar, et allaient commencer à s'éparpiller en ville. Une armée d'idiots, saoulés au pire breuvage possible; laissés Wild and Dangerous dans la ville de Death City, au lieu de sacrifier son bar pour sauver la ville. Stephen ne pouvait pas simplement les poursuivre... il posa alors ses deux coudes sur ses genoux et ses mains contre ses tempes... commençant à sourire.. puis à rire hystériquement.

- JE VIENS DE DÉTRUIRE DEATH CITY! HAHAHA HAHAHAHAHHAHA!!
- V-..Vous allez bien chef?
- OUBLIE LES RÈGLES DE CONDUITE! Cette ville sera foutue avant demain matin! Prends des vacances, Reda! la démence va s'emparer de cette foutue ville!

Riant hystériquement, il attrapa un gobelet de la boisson surprise et l'avala d'une traite avant de jeter sa cravate en arrière, fonçant vers la sortie du bar... laissant Reda tout seul.

•••

Ses paupières étaient lourdes... un bourdonnement atroce vibrait dans ses pauvres oreilles. Il n'arrivait pas à ouvrir les yeux : dès qu'un petit rayon de lumière pénétrait dans son champ de vision, sa tête lui faisait souffrir un mal de chien. Il n'arrivait pas non-plus à bouger son corps.. comme si celui-ci était écrasé par quelque chose de lourd. Trop fatigué pour essayer de lutter contre ça, il tenta de se rendormir en fermant totalement ses deux paupières. Il pouvait entendre le cri chiant d'un oiseau au loin; un piaillement infernal qui ne voulait pas s'arrêter... quand soudain.. il se rendormis. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il ne se trouvait plus nulle-part en particulier. Il était là, flottant dans les airs, des astéroïdes autour de lui. En tournant la tête, il pouvait voir Jupiter... et face à lui, il y avait un homme aux longs cheveux blancs, les yeux violets, portant un blouson molletonné; une main dans la poche de son jean. Tyzy se redressa , faisant face à cet homme bizarre. Il l'observa longtemps sans jamais le reconnaître.. cet homme ne parlait pas, ne bougeait pas. Et a la seconde ou il cligna des yeux, il n'était plus là. Mais il pouvait finalement entendre sa voix; elle provenait de tout les côtés à la fois. Il disait quelque chose comme "éveilles-toi, Shul---- euh, Tyzy." Mais peu importe où il tournait le regard; cet homme ne se trouvait absolument nulle-part. Finalement les pieds du Shinigami touchèrent le sol.. ou plutôt une sorte de sol invisible sur lequel il pouvait se tenir. Il commença alors à marcher sans but, les planètes défilant devant ses yeux.. jusqu'à ce que son chemin ne re-croise celui de ce type qui s'approcha dans sa direction, l'air particulièrement mystérieux.

- Tu es enfin là.. "Heir to the Manwhoredo"
- ...Wat
- J'ai attendu ton arrivée depuis des milliers... milliers d'années. Depuis que la grande lignée des gigolos a été fondée. Quand? Eh bien j'ai demandé aux plantes, mais les plantes ne s'en souviennent pas. Les plantes ont demandé aux pierres, mais les pierres ne s'en souviennent pas. Même les pierres ne s'en souviennent pas----
- Tout ce discours pompeux juste pour dire que je suis une pute !
- Shhhh... écoutes. Peux-tu les entendre? Ce sont les cris de joie que tu as offert à toutes ces femmes durant ta longue quête d'éveil en tant que Gigolo suprême. Tu as été choisi.. tu dois trouver ta propre Manwhoredo.
- ...Mec je comprends rien----
- Fondes un harem, et sauve Death City. Telle est la destinée d'un protagoniste de shonen.

L'homme aux cheveux blancs tourna le dos au Shinigami et commença à s'en aller vers l'intense, éblouissante lumière provenant des tréfonds de cette galaxie. Mais avant qu'il ne passe le cap, le dieu de la mort demanda comme si c'était important...

- Une minute! qui es-tu!?
- Appelles-moi... Elvis.

Et il disparut dans la lumière intense et réconfortante. Une lumière qui s'étendit jusqu'à complètement consumer le dieu de la mort. C'est à ce moment là qu'il se réveilla réellement. Les yeux grands ouverts, et un énorme mal de crâne qui lui bourdonnait le cerveau. Après avoir bu la nuit dernière, il pensait qu'il se serait sûrement réveillé dans une benne à ordure, le ciel au dessus de sa tête et quelqu'un pour lui crier dessus afin qu'il se bouge; mais non.. au dessus de sa tête se trouvait un plafond qu'il connaissait bien : c'était le plafond de sa chambre! ce qui voulait bien entendu signifier qu'il avait passé une nuit tout à fait normale après avoir un peu picolé, sans avoir causé aucun problème pour l'intégrité de qui que ce soit! Le grand sourire aux lèvres et l'air happy-go-lucky, il se mis immédiatement en position assise en levant les deux bras en l'air pour un "YATAAAAA!" silencieux... quand soudain son air blasé revint. Quelques gouttes de sueur commençaient à perler sur sa peau... Oui, c'était bien sa chambre... mais ce qu'il y avait à côté de lui, ce n'était pas son habituel nounours rapiécé. Et ce qu'il portait, ce n'était pas son pyjamas habituel. Non, il était complètement à poil.... et couchée à côté de lui se trouvait Liliha dans la même tenue que lui. Est-ce qu'il avait fait le grand saut!? La petite blonde se réveilla doucement en enroulant ses bras autour du torse du dieu de la mort en frottant son visage contre son torse avec une face semi-endormie.

*O---Oy... pas moyen que j'ai fais ça avec une femme-chat... j'ai déjà fait ça avec une femme-écureuil. Je suis quoi moi!? Dr.Dolittle!?*

Une heure plus tard; les deux Freelancers se retrouvèrent dehors, devant la maison. Tyzy n'était visiblement pas le seul à souffrir d'un gros mal de crâne; et les deux n'avaient clairement pas l'endurance nécessaire pour se tenir correctement debout. L'ambiance était pour le moins awkward. Le Shinigami tourna la tête vers la femme-chat et afficha un sourire dépressif.

- R-Relax, c'est possible qu'on ai r-rien fait du tout hein! deux adultes peuvent dormir dans le même lit sans problèmes pas vrai?
- Okay mais comment t'explique pour les vêtements?
- I-Il faisait chaud hier soir pour un début de printemps tu trouve pas?!
- Je crois me souvenir de quelque chose-....
*...ELLE PISSE LE SANG PAR LE NEZ, ELLE SE SOUVIENT DE TOUT LE TRUC OUI!!*
- D-De toutes façons ça ne me dérange pas, si c'est avec toi...
*Arrête de faire la toute-gênée! j'essaye de me convaincre que je ne suis pas une sorte de zoophile, pitié!!*
- On devrait peut-être aller autre part... et nous séparer aussi, les autres vont se poser des questions sinon.
- Y-Yeah, roger... *POURQUOI ON DIRAIT UN RENDEZ-VOUS ADULTÈRE ENTRE DEUX COLLÈGUES DE BUREAU*

Marchant dans les rues de Death City... Tyzy remarqua quelque chose. Peut-être que c'était la gueule de bois qui ne lui avait pas fait réaliser ça immédiatement mais.. quelque chose semblait avoir changé ici. Quelque chose. Il y avait des gens étalés par terre à tout les coins de rues. Des maisons détruites; des blocs de la route complètement éclatés. Des voitures en flammes; un ciel menaçant... Il se retourna vers Shibusen... le bâtiment avait pris d'énormes dégâts; en fait, il était à moitié détruit. Comment est-ce que la ville avait pu souffrir de tels dégâts en une seule nuit?! Quelque peu apeuré, le dieu de la mort repris sa route, suant. Il devait demander à quelqu'un... n'importe qui! Alors il traça sa route jusqu'au Gite pour essayer de se souvenir.. mais ce bâtiment aussi était dans un état absolument lamentable. Quelqu'un se tenait devant: serais-ce possiblement quelqu'un qui se souviendrait de ce qu'il s'est passé dans la soirée dernière? Stressé, le brun s'approcha de cette personne et posa sa main sur son épaule. La personne en question se retourna doucement.. c'est sans trop de problèmes qu'il reconnu Maka. Elle le regarda avec un air quelque peu sévère au début, puis détourna le regard vers la bâtisse. Elle attrapa la main du Shinigami et la posa sur son ventre en souriant.

- Tu vas devoir prendre tes responsabilités, Tyzy.

Loading 30%.... 70%.... 100%. Tyzy mis un certain temps à comprendre ce qu'elle voulait dire par là. C'est donc aveuglé par la peur et le stress qu'il pris ses jambe à son cou en courant aussi rapidement que possible à travers la ville; une gigantesque traînée de poussière s'élevant derrière lui alors qu'il continuait à cavaler et cavaler comme une véritable machine de course. Il continua sa course jusqu'à Siren Alley, ou il s'arrêta devant un canal pour laisser s'extirper de sa bouche un liquide multicolore pixelisé en s'agenouillant devant le canal. Il ne saurait dire s'il se sentait mal à cause de l'alcool ou du fait que Maka venait d'insinuer qu'il allait être Papa. Dans tout les cas, il sentit une main se poser sur son dos pour l'aider à vomir. Il regardait droit devant lui, essoufflé. Alors qu'une voix se faisait entendre à côté de lui. Il tourna les yeux vers la personne qui l'aidait : c'était Angelika. La jeune femme se trouvait là, souriante, tapant sur le dos du Shinigami.

- Yo! tu t'es remis d'hier?
- Angelika... qu'est-ce qu'il s'est passé hier?... pourquoi Death City est dans cet état.
- ...Tu veux dire que.. tu ne te souviens pas?...

Angelika se remis debout. Le haut de son visage était caché par quelques mèches de ses cheveux. Ses mains tremblaient alors qu'elle prenait soudainement un air dramatique qui fit immédiatement monter la tension. Le Shinigami la regardait avec des yeux horrifiés. Il avait peur d'entendre la suite de ses paroles, et il avait plutôt raison.

- Je me disais bien que t'étais ce genre de mec... c'est terrible. Moi qui croyais que tu avais fais ça parce que tu ressentais quelque chose...
- ...Ce que j'ai fais?
- Tu as déshonoré une fille hier soir Tyzy! Tu es le pire!!

Elle avait les larmes aux yeux et c'est avec une certaine fureur qu'elle lui lança un violent coup de pied dans le dos qui le fit tomber dans le canal. Elle s'en alla alors en courant au loin. Nageant à peine dans le canal, le Shinigami était complètement confus : est-ce qu'elle rigolait? est-ce que tout ceci n'était rien de plus qu'une blague? Est-ce que tout le monde était en train de se payer sa tête? et depuis quand Angelika est-t-elle capable de jouer la comédie? Le dieu de la mort sortit de l'eau, complètement trempé; il se secoua comme un clébard pour faire partir l'eau de ses vêtements; sans grand succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The life of a manwhore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» problème life time map updater
» New-Life - Jeu par navigateur
» Life is a game. You can be a player or a toy.
» Life is Beautiful
» Galaxy-Life-Team.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Gestion-