Partagez | 
 

 SEC Arc 5/0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 159

Feuille de personnage
Expérience (EXP):
2740/3500  (2740/3500)
Points de maîtrise (JOB):
550/22240  (550/22240)
Tarôt: La Mort (Death)




MessageSujet: SEC Arc 5/0 Lun 29 Déc - 11:20


« Sa majesté » .. c'est comme ça que se nomme celui qui tient le monde entier dans le creux de sa main. Ses autres surnoms sont « Shinigami », ou « Kishin ». Il y a quelques années, il a pris le possession complète du monde en montrant une force écrasante, après avoir fait de Shibusen et de toutes les autres factions ses propres forces. L'humanité n'a pas su se battre contre lui, et céda sous son emprise. Sa puissance était telle qu'il plongea le monde dans sa folie. Les humains se dévorèrent les uns les autres, nageant dans la démence que sa seule existence étalait sur le monde... la population mondiale fut alors composée de 70% d'humains corrompus. Les personnes sont les âmes étaient encore pures se faisaient rare, et bientôt, furent traqués par ceux dont l'âme s'était teinte d'un rouge écailleux. L'armée de Sa Majesté était la seule armée au monde... plus personne n'osait se dresser contre cette dictature ; contre cette nouvelle façon dont ce monde devait évoluer... tous ou presque. Il restait une infime partie de l'humanité qui était encore prête à se battre contre les forces de Sa Majesté et son groupe. Ceux que l'on appelle « Freelancers », la dernière résistance et le dernier espoir pour ces âmes pures. Le simple fait d'entendre leur nom procure de l'espoir à ceux qui n'en ont plus ; réunissant les êtres purs les plus puissants de la planète dans une seule et même armée qui représente la toute dernière résistance contre la démence. Leur but est de rendre à la planète sa couleur d'antan, et sa tranquillité, en renversant la domination de Sa Majesté, et en éliminant la folie à sa source.... mais où en est donc cette histoire ?

Dans cette ville en ruines que l'on appelait autre fois « Londres », une guerre faisait rage. Des centaines de corrompus difformes qui autrefois étaient humains, se battaient contre des Meisters accompagnés de leurs armes qui tentaient apparemment de protéger un point stratégique de la ville. Aucun doute sur l'identité de ces démons ; l'emblème sur leurs bras était celui du crâne, montrant leur appartenance au groupe de « Sa Majesté ». Ce jour là... le ciel était d'un rouge flamboyant . Le ciel enflammé riait et pesait au dessus de la ville, caché par d'épais nuages noirs. Des yeux, symboles du Kishin, étaient visibles dans les cieux, comme s'ils étaient composés d'une électricité rougeâtre. Un spectacle apocalyptique, qui n'était rien de plus que la routine dans cet univers. Bientôt la solide garde des meisters et de leurs armes céda, et les lames de griffes des démons se plongèrent dans leur peau et séparèrent leurs corps en deux parties distinctes avant de se ruer à l'intérieur de la bâtisse... Big Ben. Il suffit à un démon de lever les yeux avant d'entrer pour remarquer des centaines de corps diformes se faire jeter du point le plus haut de la tour ; projetés comme des boulets de canon par un puissant combattant en son sein... c'était la cible du jour. Les corrompus cavalèrent telle une véritable armée à l'intérieur du monument et grimpèrent les escaliers par dix marches à la fois, se jetant en faisant usage de leurs capacités surhumaines procurées par leur folie pour s'amener le plus rapidement possible devant la dernière personne encore vivante dans ce bâtiment... dans la salle de l'horloge se trouvait une jeune femme seule et blessée, entourée d'un parterre de sphère rougeâtres, bleuâtres et de corps démembrés, ennemis comme alliés. Elle manipulait avec elle ce lourd parasol qu'elle écrasait de toute sa masse sur le corps d'un corrompu qui fut réduit en bouillie sous le poid de l'attaque, et tont les restes se jetèrent aux visages de ceux qui venaient de monter les escaliers. Ils étaient cent fois plus nombreux qu'elle, qui était désormais seule et extrêmement fatiguée. Une jeune femme aux cheveux longs et roux, portant une robe blanche aux motifs de vagues bleues. Ses yeux de saphir regardaient toutes les créatures diaboliques en face d'elles qui riaient et s'approchaient doucement... avant d'être complètement dégagées par une nouvelle silhouette qui les envoya s'écraser contre les murs. Ce n'était pas un allié... c'était une personne habillée d'un gigantesque manteau noir ; portant un masque de crâne sur la tête. L'un des membres supérieurs du groupe de Sa Majesté... un « Reject ». Le sous-dieu de la mort regardait la meneuse de la Résistance avec un regard méprisant qu'elle ne pouvait pas voir sous ce masque, mais qu'elle pouvait sentir peser sur elle malgré tout. Elle n'allait pas pouvoir se battre. Elle grinçait des dents, serrait ses doigts sur la poignée de son parasol-canon... mais ses blessures qui laissaient suinter de grosses masses de liquide rougeâtre ne la laissaient pas se mouvoir comme elle le voulait. Essoufflée, elle savait qu'elle ne pourrait pas affronter cet adversaire dans cet état là. Elle recula d'un pas ; son dos se cognant contre le gigantesque cadrant de l'horloge de Big Ben. Elle ne pouvait plus rien faire ; elle tremblait de tout son corps... son adversaire s'élança sur elle et la transperça.

---

- Quel rêve bizarre...

La première chose qu'il vit après avoir ouvert ses paupières était le ciel bleu. Il était d'une certaine façon rassuré de voir que la couleur du ciel n'était pas teinte du cramoisi qu'il avait vu dans sa vision. Peut-être n'étais-ce qu'un réflexe, ou peut-être se sentait-il réellement concerné par ce qu'il avait vu. Mais les gens ne sont que rarement préoccupés par ce qu'ils ont vu dans leurs rêves, excepté lorsque ceux-ci ont l'air prémonitoires. Ce n'était pas son cas... en tout cas c'est ce qu'il pensait. Il bougea un peu les yeux et remarqua un tas de feuilles au dessus de sa tête ; elles pendaient des branches de l'arbre sous lequel il s'était couché pour se reposer un peu. Il s'était endormis sans réellement y faire attention. Il posa ses coudes sur le sol et s'éleva un peu, baillant bruyamment en détournant le regard à droite et à gauche pour remarquer les deux filles et le gros chien couchées et endormies à côté de lui. À ses pieds il y avait une nappe posée dans l'herbe, sur laquelle se trouvait de la nourriture, des magazines et des consoles de jeux vidéos... il avait presque oublié cette histoire de pique-nique dans le parc de Death City. Sentant ses jambes quelque peu engourdies, il se leva et décida d'aller marcher un peu au loin pour ne pas déranger les deux autres qui dormaient comme des loirs. Le parc était calme et sans trop de monde.. il décida de s'aventurer dans les recoins les plus reculés de celui-ci, après être passé derrière le jardinier bizarre en costume de lapin qui portait une hache avec lui... il y avait bien marqué « Zone interdite » mais ce genre de choses ne freine aucunement l'avancée du Shinigami qui déduit que si cette zone était interdite d'accès, il croiserait justement encore moins de monde et profiterait d'une balade tranquille. Il enchaîna les pas les uns après les autres en s'aventurant dans cette zone reculée qui cachait une cascade artificielle et un jardin bien entretenu. Des cerisiers, des poiriers, des cerisiers... il y avait tout un tas de beautés de la nature partout autour du cour d'eau artificiel où se reposait une silhouette étrange. Le propriétaire des lieux ? Par réflexe, le Shinigami se cacha rapidement derrière une grosse pierre et passa la tête de l'autre côté pour vérifier qui pouvait bien être ce type.. il n'aurait qu'a faire genre qu'il s'est trompé de chemin lors de sa promenade et tout irait bien.. cependant, durant son observation, il remarqua quelque chose qui n'était pas à sa place. La masse sombre était couchée sous la cascade et tout son corps trempait dans le cour d'eau artificiel ; avec les feuilles des arbres qui flottaient tout autour. Quelque chose n'allait cependant pas : un liquide rougeâtre coulait tout autour de la silhouette ; le liquide rougeâtre se mêlant à l'eau claire jusqu'à ce que sa couleur disparaisse dans le flot incolor. Ce type était blessé, et aussi, étrangement familier. Le dieu de la mort se leva de sa cachette et commença à marcher doucement en direction de la silhouette ; plongeant ses bottes dans l'eau et commençant à avancer jusqu'à elle... il leva la tête, et tout devint soudainement plus clair. Il connaissait bien cette silhouette, il connaissait aussi ce masque, et ces vêtements qui trempaient dans l'eau. La vue de cet être ensanglanté amena le Shinigami à ouvrir grand les yeux et la bouche... des milliers de mots voulaient en sortir, mais tous moururent dans sa gorge. Il n'arrivait pas à croire ce qu'il voyait. Un son mécanique se fit entendre et la silhouette leva la tête avec beaucoup de difficulté : l'une des fentes de son masque était éteinte, mais l'autre brillait bien d'un bleu clair nostalgique. Il s'agissait d'un être qui avait été aux côtés de Tyzy pendant bien des centaines d'années. Le sorcier...

- E-Eibon !?
- Le futur a bien été changé... si tu es devant mes yeux...
- Tu es en vie !? Mais comment !?... A-Accroche-toi, je vais chercher de l'aide---

Tyzy s'apprêtait à s'en aller chercher quelqu'un en vitesse ; mais soudainement son corps fut stoppé par quelque chose. Le sorcier au masque blanc venait d'attraper son kimono et l'avait empêché d'avancer plus loin. Le Shinigami se retrouvait alors sur place, tournant la tête vers le sorcier blessé dont il pouvait entendre la forte respiration. Tyzy se sentait étrangement observé par son interlocuteur qui l'empêcha d'avancer plus loin. Sa voix qui semblait être générée par un dispositif magique avait l'air d'être coupée de temps en temps.

- Mais leur ligne d'univers existe encore... je ne suis pas le Eibon que tu connais.
- Qu'est-ce que tu raconte ? Bien sûr que je---
- Tu dois les aider... Tuer le funeste futur qu'ils s'apprêtent à vivre. Le détenteur de l'Outsider...Tu dois y aller.

Tout ça sonnait étrange aux oreilles du dieu de la mort qui tentait vainement d'examiner les propos du sorcier. Il n'y avait pas moyen : il ne comprenait pas un traître mot de ce qu'il débitait. Cependant, il était certain d'une chose : ce qu'il disait avait l'air grave, assez grave pour qu'il ne lui laisse pas une seconde pour remettre ses idées en place et aille chercher de l'aide aussi rapidement que possible. Dans la voix d'Eibon, on pouvait sentir une profonde douleur qu'il peinait à supporter. Le sorcier serra la sa poigne sur le kimono du Shinigami ; où il laissa une marque rougeâtre qui n'était autre que son propre sang. Tyzy n'osait rien dire, il attendait de plus claires explications, mais celles-ci ne parvinrent jamais. Une main se posa sur son épaule, et le sorcier força le dieu de la mort à s'approcher un peu plus, jusqu'à ce que son regard d'or ne croise les lumières bleutées qui s'échappaient des fentes du masque du sorcier.

- Un ennemi que toi seul peut vaincre. Empêche leur sort de se répéter... Tyzy
- Qu----

Une intense lumière blanche enroba le parc. Tyzy n'eut aucun souvenir de ce qu'il venait de se passer. Tout ce qu'il voyait devant lui n'était rien d'autre qu'un profond jardin de fleurs blanches. Eibon n'était nulle part. Et tout autour de lui se trouvaient des horloges plantées dans le sol ou volant dans les airs qui tournaient dans des sens complètement différents, à des vitesses complètement différentes. Il pouvait entendre des voix tout autour de lui, mais celles-ci étaient toutes désynchronisées et il était littéralement impossible de trier les paroles d'une voix plutôt qu'une autre. Il commença alors à marcher le long de ce jardin de pendules avec un regard curieux.. il avait déjà ressentit cette sensation auparavant. Ou plutôt, il connaissait cet endroit... il n'y avait pas passé beaucoup de temps, mais cette chose c'était déjà produite... 800 ans dans le passé. Lorsqu'Eibon l'avait emporté pour la première fois dans le passé avec lui en faisant usage de la Demon Tool Chronophantasma. C'était presque imperceptible.. mais il pouvait sentir que son corps était transporté quelque part à une très grande vitesse ; comme s'il se trouvait à l'intérieur d'une boîte que l'on ferait rouler le long d'une pente. Bientôt, devant ses yeux évanouissement les fleurs et les pendules dans une nappe de brume blanche qui dévora tout sur son passage... jusqu'à ce qu'elle ne finisse par l'engloutir.

Lorsqu'il revint à ses sens... une épaisse fumée se répandait tout autour de lui et le laissait faire face à un tout autre décors. La première chose qu'il vit... fut ce ciel rouge où se baladaient des yeux brillants. Il pouvait sentir cette puissance folie environnante sans pour autant en être envoûté. Le soleil était quasiment imperceptible derrière ces nuages noirs ; donnant l'impression que le ciel était fissuré et parcouru de circuits de lumière orange. Il avait déjà vu ce ciel... il y a de cela quelques minutes seulement, lors de son rêve. Et ce n'était pas la seule chose dont il avait un sentiment de déjà-vu... en effet, tout autour de lui était identique à cette prémonition de tout à l'heure. Il pouvait reconnaître – bien que celles-ci aient été mis dans le chaos – les rues de Londres. Partout autour se trouvaient des voitures détruites, et des silhouettes menaçantes qui se ruaient tous vers un point en particulier : la tour de Big Ben ; où l'on pouvait voir des ombres projetées de celle-ci comme si une pluie de corps s'était formée tout autour. Le Shinigami grinça des dents et regarda pour attentivement autour de lui : il était complètement encerclé par des âmes impures aux formes monstrueuses. Des êtres maléfiques qui ne savaient manifestement pas cacher leur envie meurtrière à son égard. Cependant... il avait le sentiment de ne pas avoir beaucoup de temps à consacrer à ceux-là ; comme s'il se sentait naturellement attiré par la gigantesque tour à un kilomètre de là. Écoutant son instinct, il commença à courir et se jeta sur l'un des démons, plongeant sa botte dans la face de la créature pour passer au dessus d'elle et continuer à courir en direction de la tour. Il ne fallut pas plus d'actions de sa part pour que toute une marée de créatures se mettent à le poursuivre en hurlant des insanités et en agitant leurs armes, griffes ou autres dans les airs. Il fallait qu'il se dépêche.. il ne savait pas pourquoi, ni comment il était arrivé ici, mais il avait la claire sensation qu'il fallait qu'il atteigne le sommet de cette tour aussi rapidement que possible. Tendant son bras devant lui ; il fit apparaître les chaînes de l'Outsider qui se transformèrent en un immense katana brillant dont il se servit pour décimer avec une agilité sans nom les créatures qui lui bloquaient le passage et celles qui se trouvaient devant lui alors qu'il pénétrait à l'intérieur du bâtiment et monta les escaliers avec une vitesse surhumaine. Un coup horizontal par-ci et un estoc par là ; il dégageait et découpait les corps de ces créatures comme si elles ne représentaient rien de plus que des fourmis sur son passage. Les âmes rouges flottaient autour de lui dans cette danse de la mort qu'il exerçait avec une facilité affolante ; et ce jusqu'à ce qu'il ne progresse jusqu'au sommet de la tour. Il dégagea un banc de créatures difformes d'un seul coup d'épée ; dont l'éclat bleuté déchira leur corps en morceaux et embellis leurs âmes d'une lumière claire qui épura toute l'insanité qui les couvrait... il se trouvait maintenant dans cette grande pièce qu'il avait rêvé. Une immense salle où les murs étaient des cadrants d'horloge géant, et le sol était en damier. D'innombrables corps de corrompus et d'humains se trouvaient ici, des âmes flottant au dessus de leurs carcasses pour ceux qui ne s'étaient pas déjà transformés en une tornade de chaire. Tout au bout se trouvait une fille aux cheveux roux, inconsciente à côté d'un parasol qui lui paraissait bien familier... tout ne se passait pas exactement comme il l'avait rêvé. Pourtant il avait ce sentiment familier. Il esquiva l'attaque d'un démon, le transperça et jeta son corps sur trois d'entre eux avant de les déchirer en deux avec les chaînes de l'épée ; envoyant celles-ci tout autour de lui pour écraser en miettes les créatures environnantes, finissant sa course mortelle en plantant le dernier survivant contre le mur, comme une feuille affichée à une pancarte. La créature se transforma en une tornade de chaire et laissa une âme rouge derrière elle... l'âme se décolora quasi-immédiatement de son manteau cramoisi pour devenir bleue et resplendissante. La fille était sauvée pour l'instant, peu importe qui ça pouvait être. Il jeta un coup d'épée dans le vide pour la débarrasser du sang qui entachait son bleu magnifique, et commença à marcher vers la jeune femme inconsciente pour tenter de la réveiller.... mais quelque chose l'empêcha de procéder : deux flèches noires qui transpercèrent la salle et manquèrent de lui creuser un nouveau trou au niveau du bassin lui aussi. Il ne lui fallut pas plus d'une seconde pour remarquer un adversaire qui venait d'apparaître : une silhouette enveloppée dans un manteau noir, portant un masque de crâne, et tenant dans ses mains un Arc et des flèches constituées de longueur d'âme noirâtre que le Shinigami reconnu immédiatement comme de la longueur d'âme de dieu de la mort. Il se plaça instinctivement devant la jeune femme aux cheveux roux et tint son épée à deux mains en adressant un sourire sarcastique à son nouvel adversaire.

- Un Reject hein ?...
- ...Un imposteur ? Cela n'a pas d'importance, disparaît, tu es une disgrâce
- Tu pourrais au moins dire « Bonjour » putain !

Doucement les yeux de la jeune femme commencèrent à s'ouvrir, mais elle ne put voir que des silhouettes de la scène.. son corps était en trop mauvais état et son corps continuait à laisser s'échapper une certaine quantité de sang. Trois flèches noires furent tirées ; et toutes les trois s'éclatèrent contre le lame du Katana du Shinigami qui eut parfaitement bien intercepté l'attaque d'un coup d'épée avant de foncer vers son adversaire qui décocha une bonne dizaine de flèches dans sa direction ; toutes détruites par des coups de lame sonique. Tyzy essayait de réduire la vitesse entre lui et le Reject autant que possible ; mais son adversaire continuait de reculer en attaquant ; se jetant dans les airs ou s'appuyant sur les murs pour éviter ses attaques et continuer de le bombarder de flèches. Certaines ne purent être stoppées et entaillèrent ses bras ou ses jambes.. mais quasi immédiatement après, ces blessures furent refermées par des sutures verdâtres brillantes qui rattachèrent les tissus musculaires entre eux. Le Reject eut alors une réaction plutôt étrange.

- Ces dons de régénération... impossible, est-ce !?

Une explosion retentis et détruisit l'un des quatre quadrant de la tour, laissant un trou béant dans celle-ci. Le mur venait d'être réduit en miettes par un coup de canon tiré par le Shinigami qui eut changé la forme de l'Outsider de « Katana »  à « Arm-Canon » et brandissait l'énorme arme bleutée et noirâtre vers son adversaire qui semblait maintenant de plus en plus perturbé. L'Archer retomba au sol et décocha une nouvelle salve de flèches que le Shinigami détruisit sans aucun mal en tirant des projectiles de longueur d'âme, avant de charger un laser dans la direction de son ennemi qui esquiva avec une agilité remarquable, avant de se placer sur le rebord du trou que venait de faire le dieu de la mort. Il chargea alors toute sa longueur d'âme dans son arc et créa une flèche gigantesque qu'il pointa dans leur direction. Tyzy était bien sûr prêt à intercepter... mais les choses ne se passèrent guère comme prévu : des gigantesques tentacules noires transpercèrent le dos et le torse du Reject qui mourut instantanément et tomba du haut de la tour en répandant son sang tout autour de lui. Derrière ces tentacules se trouvaient un hélicoptère qui alla se poser tout en bas de la tour... diverses silhouettes en sortirent et commencèrent à pourfendre les démons tout autour de la bâtisse alors que d'autres pénétraient à l'intérieur pour éliminer ceux qui se trouvaient en bas. Le Shinigami resta un moment là pour regarder ce qu'ils faisaient... avant de sentir une présence derrière lui. C'est à ce moment qu'il évita de justesse qu'un énorme parasol n'aille remplacer le côté droit de son corps par de la bouillie. Il recula et évita un coup de pied porté par personne d'autre que cette fille aux cheveux roux qui semblait vouloir l'affronter.

- Maudit Reject !! Crève !
- Heh !?
- Oooryaaaahhh !!

S'il n'avait pas fait un pas de côté à ce moment là, un trou aurait remplacé son visage. Au lieu de ça, c'est la pendule d'à côté qui se vit dépossédée de sa partie supérieure. Le Shinigami avait réussi à stopper le poing de la jeune femme en attrapant son poignet.. mais elle avait tellement de force que ses pieds glissaient sur le carrelage en damier. Il avait la sensation d'avoir déjà expérimenté une force pareille. C'est à ce moment là que leurs regards se croisèrent... le yeux de la jeune femme s'agrandirent à ce moment là, et sa bouche s'ouvrit alors qu'elle reculait, quelque peu hébétée ; comme si elle venait de voir un fantôme. Mais celui qui tombait des nues, c'était également Tyzy qui reconnu sur cette jeune femme un visage familier qu'il ne s'attendait certainement pas à voir en ces lieux et circonstances.

- ...T—Toi tu es... ?
- T-T-T-T-T-T-TY....TYZY !?

Les deux se regardèrent l'un-l'autre comme s'ils venaient mutuellement de se lever de leur tombe respectives. La plus surprise des deux étant sans aucun doute la chinoise qui reculait encore de quelques pas comme si elle n'arrivait pas à en croire ses yeux. Tyzy réalisa qu'il n'avait pas vraiment pris la peine de réfléchir à ce qu'il venait de lui arriver... il avait inconsciemment foncé dans toute cette histoire sans prendre le temps de se demander où il était, et pourquoi il était là. Il savait juste qu'il fallait qu'il fonce ou quelque chose d'horrible allait se produire... comme si on avait implanté ces coordonnées dans son cerveau. Il faisait maintenant face à une version plus grande de sa collègue de travaille qui avait l'air bien plus déstabilisée que lui. Elle bredouillait, cherchait ses mots, se frottait les yeux, se mordait les lèvres et attrapait de nouveau son parasol avant de l'abattre sur la face du Shinigami qui eut tenté d'esquiver, mais glissa sur une petite pierre... le choc fut violent, et il n'eut pas l'occasion de se relever....


---
Il avait mal au crâne... tout ce qu'il pouvait entendre autour de lui étaient des bribes de conversation qui n'avaient aucun sens. À ses oreilles, tout les mots qui furent prononcés n'étaient rien d'autre que des débuts de quelque chose qui se terminaient par une bouillie sonore sans aucun sens. Il avait bien la sensation d'avoir les yeux ouverts, mais il ne voyait rien d'autre qu'une profonde obscurité tout autour de lui. Il ne pouvait même pas voir ses propres poignets... probablement parce qu'il était ligoté. Qu'est-ce que ça voulait dire au juste ? Il n'en avait pas la moindre idée, tout s'était passé tellement rapidement qu'il n'avait même pas eut le temps de dire « Ouf ». Poussé par ses instincts, le voilà maintenant dans de beaux draps, et avec de sévères maux de tête en prime. La chinoise n'y avait pas été de main morte, ça c'était certain. Il se frotta contre le mur en tentant vainement de se mettre debout ; son oreille se colla contre la porte et il put entendre plus clairement ce qui était dit... aucun doute là dessus, c'était bien la voix de Kagura, et d'autres voix familières qu'il entendit de l'autre côté de cette porte.

- Un Reject qui pourrait prendre l'apparence de quelqu'un d'autre ?...
- Tu es complètement certaine de ce que tu as vu ?
- Je ne mens pas !! Je voulais éviter qu'il copie quelqu'un d'autre alors je lui ai mis un sac sur la tête pour le reste du trajet, il est dans la cave.
- Sheisse t'es vraiment flippante quand tu capture quelqu'un. T'as abattu ce gros machin sur sa tête ? Il est vivant au moins ?
- Autant qu'on amène ce petit merdeux ici et qu'on commence à le questionner...

le son d'une porte qui s'ouvre se fit entendre. Et avant de complètement le réaliser, Tyzy sentit son corps se sur-élever dans les airs, comme s'il était porté par une sorte de magie. Le trajet fut court et violent : son corps fut projeté contre le sol, et sa tête se cogna contre ce qui semblait être une table. Il ne pouvait toujours rien voir : la raison était qu'il avait un sac de farine vide de posé sur la tête. Quelques secondes plus tard, il sentit le lien autour de son cou se dé-serrer et le sac s'enlever de sa tête. À la place de l'obscurité, ce fut une intense et dérangeante lumière qui remplaça le champ de vision du Shinigami qui plissa les yeux alors qu'il faisait face à une lampe avec un nombre de volts bien trop exagéré pour une lampe de bureau.. il ne pouvait même pas voir les autres silhouettes qui l'entourait. Il pouvait au moins dire leur nombre : Six personnes se trouvaient tour autour de lui. Son cou était maintenu par une sorte de magie et l'empêchait de tourner la tête hors de la lampe, c'était très désagréable mais il ne pouvait rien faire contre ça. Une série de « oh ! » se firent entendre... des sons de personnes à la fois surprises et outrées.

- Holy Shit c'est Tyzy! 
- Ne sois pas stupide ! Tyzy est mort. Pourquoi ce salop utiliserais son apparence par contre, je me le demande...
- Vas-y ! dis-nous tes plans ! Avant que je ne t'égorge.
- Du calme Kagura. Tu veux pas plutôt prendre un verre avec moi ? Tu m'as l'air toute tendue !
- J'ai pas envie de boire ! J'ai envie de rétamer ce fils de #@& ! qui a pris « son » apparence !!
- ARE YOU A BOY OR A GIRL
- C'est marrant vous sonnez tous comme une bande d'abrutis que je connais...
- On t'as pas demandé ton avi----.... une seconde... hein ?...

Il n'avait pas besoin de les voir pour les reconnaître. Leurs voix étaient suffisantes. Mais avant que qui que ce soit ne puisse dire quoi que ce soit de plus ; la porte à l'autre bout de la pièce s'ouvrit et laissa rentrer quelqu'un qui lui aussi avait une voix très familière.

- Je vois que j'ai réussi à te ramener à notre époque... Tyzy Ghostlinger.
- M-Maître Eibon !? Qu'est-ce que ça signifie !?

La lumière s'éloigna du champ de vision du Shinigami qui mis plusieurs secondes avant de pouvoir voir correctement ce qui se trouvait autour de lui. Il se trouvait dans une pièce qui ressemblait à un salon ; des gens se trouvaient tout autour de lui... et celui qui venait d'entrer dans la pièce était sans aucun doute Eibon. L'homme masqué flottait au dessus du sol et arrivait dans leur direction avec une certaine lenteur, attirant tout les regards dans sa direction. Ils le connaissaient ? Peut-être qu'ils n'étaient pas réellement les personnes qu'il connaissait finalement. Du moins, c'est ce qu'il pensait jusqu'à ce qu'il ne les regarde d'un peu plus près : Kagura, Caleb, Alice, Stephen, Keira, et Kyoufu. Ils étaient tous autour de lui.. même si certain semblaient avoir pris un petit coup de vieux.

- Je suis sûr que vous avez tous beaucoup de questions à poser...
- Oy oy... temps mort, c'est moi qui ai le plus de questions là...
- Alors tâchons d'y répondre sans plus attendre.

Tout le monde tourna alors le regard vers le Shinigami. Lui en revanche, n'avait désormais plus d'yeux que pour le sorcier qui était certainement la seule personne ici capable de lui dire ce qui venait de lui arriver. L'homme masqué s'approcha de Tyzy et retira de son kimono un petit objet cubique qu'il reconnu sans aucun problème... c'était un objet dans lequel il avait sommeillé pendant des années ; le cube inter-dimensionnel, Chronophantasma.

- Cet homme que vous voyez devant vous n'est pas un Reject, mais l'Authentique Tyzy Ghostlinger que j'ai ramené d'une autre dimension.
- Une autre dimension?...
- Si j'en crois mon futur-moi... c'est ce que j'aurais fait. Seul le possesseur de l'Outsider d'Azatoth peut tuer « Sa Majesté » après-tout. J'ai fais le serrement de vous aider à rendre à ce monde sa couleur d'antan... voilà de quelle façon nous allons nous y prendre.
- Le vrai.... Tyzy ?...
- En chaire et en os. Cela est la seconde partie de mon plan pour sauver notre monde. Ramener Tyzy d'une époque antérieure à la notre et l'enrôler dans notre lutte contre sa Majesté.
- HEY HEY HEY une minute là ! Personne n'a demandé son avis au bon vieux Tyzy ! On s'en fous de ce que j'en pense ? J'avais enfin regagné mon époque et ma vie moi ! Déconnez-pas !!
- N'ai crainte. Tu regagnera ta ligne d'univers grâce à Chronophantasma lorsque tu nous auras aidé. En attendant, c'est moi qui tient ta destinée entre mes mains.
- En clair je me fais persécuter...

Tout le monde était un peu bouche-bée. Tout le monde ici connaissait les talents de sorcier d'Eibon ; qui leur était venu en aide bien plus d'une fois et s'était fait une place importante au sein de la résistance... mais personne ne le soupçonnait d'avoir mis en place quelque chose d'aussi extraordinaire. Tyzy marqua un petit temps de pose avant de se mettre debout, tournant les yeux vers le sorcier avec un air quelque peu vexé.

- Une seconde... s'il y a eut besoin de me « ramener », où il est le Tyzy de cette dimension ?
- Mort, probablement. Le Kishin de ce monde est doté d'une puissance telle qu'il est impossible de le tuer. La force purificatrice de l'Outsider d'Azatoth est requis, et par conséquent, ta présence, Shinigami. Mon futur-moi a probablement sauvé ce monde en partie en t'empêchant d'être tué le soir de l'ouverture du centre commercial de Death City
- Eeeeeet ... C'est quoi la situation par ici ?...

Celui qui répondit fut Stephen. Il avait l'air cependant largement plus froid que celui dont le Shinigami se souvenait. L'homme aux lunettes se trouvait là adossé à un mur avec un air sérieux.. bien qu'il était lui aussi aussi surpris que les autres de voir le leader des Freelancers à leurs côtés en chaire et en os, il ne montra guère plus d'intérêt que ça et ne passa point par quatre chemins pour expliquer au dieu de la mort qui était un peu à l'ouest avec cette histoire de changement dimensionnel. Il ne savait pas non-plus pourquoi Eibon se donnait autant de mal pour aider de parfaits inconnus, qu'avait-il à y gagner ? Il ne comprenait pas, mais il écoutait au moins ce que le Ryu avait à dire.

- Dans notre monde... plus de la moitié du monde a sombré dans la démence. Ce qu'on trouve dehors sont pour la plupart du temps des âmes corrompues. Shibusen n'étant plus là pour maintenir l'ordre, et la folie étant devenue plus intense et difficile à supporter ; le monde a sombré dans cette ère apocalyptique.
- ça a pas l'air marrant hein... comment on résous le problème, on botte le cul au grand méchant de l'histoire ?
- Précisément. Si nous tuons le Kishin, « Sa Majesté », les démons du monde entier faiblirons et l'humanité pourra reprendre le dessus.
- Hah, je vois. Rien de compliqué donc, vous avez un plan ?
- Nous avions prévu d'attaquer le quartier général avec l'ensemble de la résistance d'ici une semaine. Avec toi dans nos rangs... je pense qu'on peut le faire.
- Ne me surestimes pas, j'ai mes faiblesses moi aussi tu sais...

Soudain, Tyzy réalisa que ses mains n'étaient plus liées ensemble : Keira avait retiré la magie qu'elle éxerçait sur lui, il pouvait dès à présent bouger ses bras normalement. Il était cependant quelque peu engourdis : il ne savait pas combien de temps il avait été assommé, mais cela devait faire tout de même un sacré bout de temps : l'ambiance ici était complètement différente de là où il se trouvait la dernière fois qu'il était conscient. Il détourna le regard vers Kagura ; mais celle-ci tourna immédiatement la tête avec un air à la fois gêné et coupable... sûrement s'en voulait-elle pour lui avoir abattu son parasol sur la face sans demander plus d'explications. Eibon repris la parole.

- Est-ce que cela te conviens, Tyzy Ghostlinger ?

Il réfléchissait. Il venait d'être enrôlé dans une histoire abracadabrantesque une fois de plus sans rien avoir demandé. Cependant... il lui suffisait de regarder toutes ces personnes dans les yeux pour comprendre à quel point ils avaient besoin de son aide. Tout le monde ici avait changé d'une façon ou d'une autre : Stephen semblait s'être endurcis, Keira ne voulait pas lâcher sa bouteille d'alcool, Kyoufu portait une gamine dans ses bras et ne semblait pas vraiment optimal pour le combat... Alice était sur le point d'exploser à force de se restreindre de sauter sur le Shinigami pour lui faire payer toutes ces années d'absence. Caleb était bel et bien en vie dans ce monde et lui aussi semblait avoir beaucoup pris de responsabilités. Kagura dans son cas, semblait avoir pas mal mûrit.... pas seulement en tour de poitrine mais aussi en maturité. Le dieu de la mort soupira et croisa les bras en baissant les yeux. Il n'avait pas grand chose à perdre à les aider après-tout.

- On fait comme ça. Je vous aide à botter le cul de « Sa Majesté » et je rentre chez moi, tout le monde sera content pas vrai ?

L'expression de Kagura changea à la fin de sa phrase. Elle passait du sourire à la tristesse en un claquement de doigts ; elle n'avait manifestement pas apprécié la dernière partie de cette phrase.  Cependant, elle ne dit rien et se contenta de détourner le regard ailleurs en attrapant son bras. Dans le cas des autres, un sourire d'assurance borda leurs visages alors qu'ils voyaient un vieux compagnon d'arme revenir dans leurs rangs l'espace de cette bataille finale... même si ce n'était probablement pas exactement le même qu'ils avaient connu. Personne ne sembla avoir une quelconque objection à cela ; Eibon acquiesça et quitta la pièce silencieusement en laissant le Shinigami avec le reste de son ancienne équipe. Tout le monde était là, excepté Havelock.. ce qui laissait entendre qu'il n'avait pas été convaincu de rejoindre Shibusen lors de la bataille du Kishin, si seulement celle-ci était arrivée. En suivant ce sens, le fait que Keira soit également présente relevait du mystère ; mais il s'imaginait que les événements avaient du être bien différents dans cette dimension. C'est à ce moment que Tyzy réalisa qu'il était perdu dans ses pensées... oui, au moment où un poing lui rentra dans le ventre à vitesse grand V et le força à se plier en deux : c'était Alice qui venait de lui décrocher un punch magnifique.

- WHY
- Woah ! Il est vraiment vivant en fait ! C'est pas un fantôme !
- Oh t'es sûre ? Vérifions.

À moitié couché sur le sol, cette fois, c'est un coup de talon aiguille dans la face qu'il se pris par Keira ; le faisant rouler sur le côté du tapis. Il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer au début.. jusqu'à ce qu'il ne remarque les airs sadiques que tout le monde dans la pièce adoptait. Caleb se craquait les poings avec un sourire débile ; alors que Stephen et Kyoufu approchaient également avec des expressions différentes : un air déprimé pour le père de Makoto et un air parfaitement sérieux pour le Ryu qui redressait ses lunettes sur son nez en faisant le coup des verres rétro-éclairés. L'expression de Tyzy se faisait de plus en plus stupide et apeurée alors qu'il reculait sur le sol aussi rapidement que possible... mais sa nuque rencontra les pieds de la gamine de Kyoufu qui lui bloquait le passage et l'empêchait d'aller plus loin.

- Peut-être qu'on devrait s'assurer que tout ses os sont en place, ça fait six ans après tout.
- Je ne suis normalement pas associé à ce genre de stupidités mais je dois avouer que je suis friand d'en savoir plus sur cette théorie.
- Ouais, il faut s'assurer qu'il est en bon état pas vrai, ce connard.
- O-Oy... On se c-calme okay ? Je ne suis pas le Tyzy que vous connaissez alors... on fait la paix okay ? Hein ? Tout est----
- YOU BET, MOZATOASTAH
- AAAAAHHHH

S'en suivit une série de coups de pompes sur tout le corps du pauvre Shinigami qui se faisait brutaliser par le groupe...ça devait certainement être leur façon de dire qu'il leur avait manqué. La séance de coups de bottes dans la gueule dura une bonne vingtaine de minutes, mais éventuellement, tout le monde était trop fatigué par la mission qu'ils venaient de faire, et tous finirent par s'endormir d'épuisement. C'est de ce moment là que le Shinigami profita pour se relever discrètement et quitter la pièce en prenant soin de ne pas réveiller un seul de ses tortionnaires. Il passa alors une série de longs couloirs en bois pour finalement monter des escaliers qui menaient à l'extérieur de la bâtisse dans laquelle il se trouvait. Il se trouvait maintenant sur ce qui semblait être un toît, et d'ici il pouvait voir ce qu'il restait de la ville de New York... des immeubles en ruines ; ayant parfois des trous béants en parfait cercle comme s'ils avaient été percés par des lasers. Il n'y avait pas un chat dans les rues, pas un bruit non-plus... il regarda autour de lui rapidement et remarqua une silhouette au loin, près de la rambarde en acier. Il l'observa un moment avant de commencer à marcher dans sa direction... il pouvait entendre des sons provenant d'elle.. comme si elle reniflait fortement. Mais lorsqu'elle l'entendit arriver, Kagura tourna la tête et posa sa main contre son visage comme pour essuyer quelque chose sur ses yeux. Le Shinigami se plaça à côté d'elle sans se poser de questions en posant ses deux mains sur la rambarde en acier, levant les yeux vers le ciel. Les nuages étaient toujours sombres et on pouvait voir des yeux du Kishin briller dans le ciel ; mais au milieu de ce tas de nuages noirs, la lune rieuse et démente était bien visible... belle et effrayante d'une certaine façon.

- ça fait longtemps que je ne les ai pas vus s'amuser comme ça...
- ça fait longtemps qu'on m'a pas roué de coups comme ça...

Il détourna les yeux dans sa direction un moment. Elle ne souriait pas.. elle affichait une expression de tristesse alors qu'elle levait à son tour les yeux vers le ciel.

- Je suppose que je n'ai pas vraiment le droit de me plaindre... après-tout, on a perdu personne qu'on aimait pour l'instant. Tout le monde a bien réussi à s'occuper de soi-même et tout le monde s'est divisé dans des parties de la révolution aux quatre coins du monde.. notre sort aurait pu être pire que ça. Mais je me sens mal pour ceux qui ont tout perdu.. jusqu'à leur humanité.
-
- Quand tu as disparu... on t'a cherché partout. Shinigami avait révélé ses véritables couleurs ce soir là et tu l'a affronté mais aucun de vous deux n'est revenu vivant. Vous avez simplement... « disparu ». C'est à partir de là que le monde a commencé à disjoncter... « Sa Majesté » est apparue de nulle-part et a commandé une attaque en masse sur la tanière du Kishin. Shibusen a participé bien sûr, aussi bien pour arrêter le Kishin que l'avancée de Sa Majesté... mais on s'est fait écraser, et il a obtenu le pouvoir du Kishin.. plongeant le monde dans la démence. Les plus forts ont été capables de résister ; mais les humains normaux ont complètement cédé à la panique et sont devenus comme ils le sont maintenant. C'est là où Eibon nous a trouvé et nous a tous ramenés les uns avec les autres en nous faisant la promesse qu'il trouverait un moyen de sauver ce monde quoi qu'il en coûte.
- ...
- Mais je m'en fichais de tout ça. Je voulais simplement retrouver le temps que j'ai passé avec les Freelancers et tout les autres.. le temps que j'ai passé avec.. toi. Le monde pouvait devenir un enfer complet, je pourrais résister si je pouvais voir tout vos visages souriants.. c'est tout ce qu'il me faudrait pour continuer à avancer. Mais tu es parti et n'es jamais revenu... alors j'ai voulu continuer de protéger le monde comme tu l'as fais.
- Tu m'idolâtres un peu trop non ? J'ai jamais protégé la planète tu sai----

Il fut surpris par sa réaction. La jeune femme s'était tournée et avait passé ses bras autour de lui, posant son front contre son torse et laissant couler sur ses joues des perles incolores. Il pouvait l'entendre pleurer.. il ne pouvait même pas imaginer par quelles genre d'horreurs ils étaient tous passé ; dans quel genre de monde il les avait laissés livrés à eux-même. Un monde apocalyptique où chaque jour est une survie incertaine. Là où des milliers de personnes ont perdu la vie à cause de la folie... un monde où il avait simplement tourné les talons et renoncé à la vie. Inconsciemment, le Shinigami posa sa main sur la tête de la jeune femme et commença à caresser sa chevelure avec un sourire bienveillant ; obligeant Kagura à lever la tête pour regarder son visage.

- Mais je suis là maintenant, pas vrai ?
- Oui... je vais enfin pouvoir le dire...
- De ?..
- Chaque jours j'espérais te revoir.

Elle essuya les larmes qui coulaient le long de ses joues et lui adressa un magnifique sourire. La jeune femme attrapa les deux poignets du Shinigami et plaça ses mains dans les siennes, lui adressant un regard franc et sincère alors que ses joues se coloraient de rose. Le Shinigami ne bougeait pas.. il était complètement foudroyé par la beauté de la sorcière qui avait tellement grandis depuis toutes ces années et qui était devenue une magnifique jeune femme dont la beauté était suffisante pour lui ôter les mots de la bouche et réduire toutes ses idées en bouillie, le privant d'autres pensées. Elle serra ses mains dans les siennes et approcha doucement son visage du sien.

- Je t'ai toujours aimé, Tyzou...

Il ne savait pas par quoi être le plus choqué. Le fait qu'il n'avait pas entendu de « Aru » de sa part depuis qu'il l'avait rencontré, où le fait que leurs lèvres étaient liées l'une à l'autre pour la deuxième fois dans leur vie. C'était un baiser passionné, emplis d'amour de la part de la belle rousse qui savoura ce moment à son maximum sous cette nuit parsemée d'étoiles de démence...
---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

SEC Arc 5/0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Gestion-