Partagez | 
 

 SEC Shenanigans #3 ↭ "La chose importante est..." (NC-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 159

Feuille de personnage
Expérience (EXP):
2740/3500  (2740/3500)
Points de maîtrise (JOB):
550/22240  (550/22240)
Tarôt: La Mort (Death)




MessageSujet: SEC Shenanigans #3 ↭ "La chose importante est..." (NC-16) Lun 4 Aoû - 3:02

- Mon prénom est Kotoha. J'ai vingt-quatre ans; j'habite dans un appartement quelque part dans Deadman Street avec ma soeur jumelle. Ma couleur préférée est le vert. J'aime bien boire et parler avec les autres.. je suis facilement jalouse des garçons et je suis fascinée par les autres femmes. Je travaille en tant que préposée au service des étudiants à Shibusen, et... et....eeeeet.....
- N'ayez pas peur, vous êtes là pour en parler, Kotoha.
- ....J-Je suis une "sex-addict".
- Très bien, très très bien...!
- Bonjour Kotoha!
- Mon prénom est Tyzy. J'ai ...euh...bref. J'habite dans une maison pourrie quelque part dans une zone éloignée de la ville en colocation avec trois crétins et un chien mutant. Ma couleur préférée est Satan. J'ai la phobie des escaliers----
- Oh! vous voulez dire que vous êtes "Climacophobe" , c'est ça?
- ...J'ai dis que j'ai peur des escaliers. Ta gueule.
- A---Ah...
- Mais je comble cette peur grâce à ma petite sugoi-kawaii-imouto-chan. Je suis un "sex-addict"...
- Bonjour Tyzy!

Il y avait dans cette pièce un véritable océan de sourires bienveillants. Une armada de personnes confiantes et à l'aise; assis tous en cercle sur des chaises pliantes en plein milieu d'un grand espace vide qui ressemblait plus où moins à une salle de fêtes. Il y avait une banderole au dessus de leurs têtes... quelque chose écrit avec une calligraphie tellement pourrie que même un docteur aurait peine à déchiffrer ce langage qui avait sûrement été écris par ce type dans le coin de la pièce, avec ses deux bras cassés et sa jambe retournée. Tout ces gens souriants avaient l'air tous parfaitement normaux... excepté deux personnes. Il s'agissait des deux "nouveaux" dans cette salle qui était régulièrement visitée par tout cet assemblage de monde détendu. Ces deux-là... ils sortaient complètement du lot. Ils tremblaient comme des feuilles, transpiraient, regardaient le sol avec des yeux troublés. Si on avait à ignorer le panorama tout autour.. et si on ne se concentrait que sur les traits de leurs visages et la façon dont ils regardaient cette même plaque qui dépassait du sol.. on pourrait sérieusement les confondre avec des vétérans d'une guerre bien trop horrible à supporter pour pouvoir vivre avec la conscience tranquille. Ils semblaient presque communiquer tout les deux par une sorte de télépathie du désespoir. Ils n'avaient pas besoin de se regarder ou dire quoi que ce soit pour partager le même sentiment : ces deux là n'appartenaient tout simplement pas à ce groupe... ou peut-être étaient-ils au contraire la définition même du problème. L'espace de quelques instants; toutes les présences disparurent autour d'eux, et il ne sembla rester plus qui que ce soit aux alentours à part ces deux pauvres âmes perdues au milieu d'un cercle de personnes dont ils se sont plus ou moins moqués toute leur vie. Ils étaient coupables, tout les deux. Cet homme aux cheveux sombres et aux yeux dorés, couvert de sutures de la tête aux pieds et s'étant pour une fois habillé "normalement" pour ne pas trop sortir du lot ou être reconnu trop aisément avec son attirail oriental qui est loin de passer inaperçu. T-shirt simple gris et blanc, pantalon en jean et des chaussures de sport usées qui semblaient se déstructurer à vue d'oeil.. malheureusement pas autant que la face du type choqué qui faisait office de véritable statue dans cette salle. La seconde fautive se présentait sous l'apparence d'une ravissante jeune femme à la aux cheveux châtains clairs. Ses yeux de couleur noisette étaient complètement embrumés par le stress et l'incertitude alors que son corps tremblait comme une feuille et que son arcade sourcilière droite semblait subir une sorte de tic. Elle portait sur son nez une paire de lunettes de vue de couleur rouges; et ses longs cheveux étaient coiffés en deux longues et fines couettes reposant sur ses épaules et sa poitrine. Vêtue tout aussi "casual" que son partenaire-en-délit; elle était habillée d'une robe d'été assez simple, de couleur jaune crème et de spartiates blanches. Elle était particulièrement ravissante... pas le genre de jeune femme à avoir quoi que ce soit à faire dans un endroit pareil. Pourtant... ces deux là avaient des choses à se reprocher , et c'était la raison pour laquelle ils étaient venus moisir sur ce terrain qui ne leur appartenait décidément pas. Ils n'étaient pas familiers avec ce genre de situation, aucun de ces deux là.  Ils étaient complètement cernés par ces visages souriants et largement trop confortant pour être sincères. Les êtres humains sont comme ça : ils peuvent être bien attentionnés comme ils le veulent.. au fond la vie est un gigantesque tribunal où tout le monde est le juge. Il suffit de regarder quelqu'un droit dans les yeux quelques secondes pour pouvoir lui coller une étiquette et être incapable de s'en débarrasser avant que cette personne n'ai pu prouver le contraire de ce qu'on pense d'elle. L'étiquette que ces gens affichaient au dessus du crâne de ces deux jeunes était plutôt évidente : "Dépravés"... c'était le nom qu'ils méritaient. C'était aussi la sentence qu'ils méritaient pour avoir joué avec le feu si souvent. La raison pour laquelle ils avaient tout les deux été envoyés là était plutôt légitime après-tout ... il y avait des personnes bien moins patientes que le second leader de Shibusen. Mais cette fois c'était tout simplement la goutte d'eau qui fit déborder le vase; et ce vase est tombé droit sur leurs crânes à tout les deux. Ils n'avaient pas leur mot à dire, ils ne pouvaient pas non-plus prétexter que rechercher les Rejects serait une tâche plus importante que se soucier de problèmes aussi "bénins" que ceux-là... mais Kid n'est pas stupide, et ils le savent. Prétexter ce genre de trucs ne constituerais même pas un argument valable aux yeux du brun aux lignes blanches incomplètes. Ils allaient devoir supporter cet ordalie, même si elle s'avérait extrêmement pesante, et que l'envie qu'il avaient de se tirer de là et continuer à faire ce qu'ils faisaient quand ils ont été interrompu, n'en était que plus pressante.

C'est ce moment que choisis la vieille dame pour hausser le ton et faire sortir les deux nouveaux de leur torpeur : Tyzy et Kotoha levèrent la tête vers la vieille femme qui semblait n'avoir absolument rien à faire ici elle non-plus. Après-tout, la plupart des autres personnes assises sur les sièges devaient avoir entre trente et quarante ans; et elle semblait être la seule a avoir déjà complètement cramé cette phase de sa durée de validité humaine. Non, vraiment, est-ce que les gens aussi proches de la date de péremption peuvent encore avec des problèmes liés à cette étrange manie? Peut-être qu'elle avait tout simplement choisi ce job pour les ragots. Ces vieilles mégères aiment toujours étaler un tas d'idioties sur les réputations de tout le monde histoire d'avoir un sujet de conversation avec leurs collègues prêts-à-mettre-à-la-morgue. Cela dit, avoir ces pensées ne faisait que les obliger à faire ce qu'ils redoutaient qu'on fasse sur eux : placer une lourde et imposante étiquette sur la face de quelqu'un. Mais ils ne pouvaient pas s'en empêcher : ils étaient tout les deux tellement angoissés que toutes les critiques possibles et imaginables survenaient d'un seul coup dans leurs esprits :

*elle a de la moustache sous l'oreille!?*
*...Est-ce que c'est un menton fendu ou elle a vraiment un trou du cul sur le menton?*
*Merde... ce poil.... faut que je l'arrache...*
*ça m'obsède ! .. je suis presque sûre que je l'ai vu bouger là! Est-ce que c'est vivant!?*
*Avec quoi... y'a pas de ciseau. J'ai pas de couteau non-plus... merde... rapide, précis... l'Outsider!? est-ce que je coupe ça avec l'Outsider!?*
*...Mais si c'est le cas, est-ce que ça veut dire qu'on peut mettre un truc dedans!?... c'est... digne d'un scénario d'anime ça...*
*M-Merde... sois pas stupide. Utiliser le plot-device de la storyline pour arracher un poil!? Tch! sois sérieux!....*
*Je crois que j'ai lu un truc à propos de ces.. déformations. ça peut être vachement intéressant en fait... si c'était une poche naturelle!?*
*.......J...JE VEUX TELLEMENT L'ARRACHER.....!!*
*S....Si j'enfonçait mes clés dedans!?!*

Le son métallique de clés se frottant les unes contres les autres lorsque l'Esper sortit ces dernières de son sac; et le son comparable à des flammes s'élevant d'une plaque de cuisine qui était celui de la longueur d'âme de Tyzy prenant la forme de l'Outsider se firent tout les deux entendre. Ils regardaient la vieille avec de véritables regards de malades; s'apprêtant à lui sauter dessus pour des raisons totalement différentes de celle pour laquelle ils étaient venus aujourd'hui. à mi-chemin sur la route de la confirmation de leurs obsessions; ceux-ci se stoppèrent dès que la vieille dame haussa le ton pour parler à l'assemblée. En moins de temps qu'il en fallut pour le dire; ils reprirent leurs positions initiales. C'est-à-dire plus ou moins la même qu'une personne atteinte d'aviophobie adopterais si on le forçait à monter dans un appareil volant avec Joseph Joestar. Tout les regards bienveillants se portèrent vers la vieille femme et sa trogne bizarre qu'on qualifierais de potable pour un film d'horreur ou un film adulte pour ceux qui ont des goûts vachement particuliers; alors qu'elle accaparait l'attention générale, et plus particulièrement celle de nos deux infortunés. Elle porta le regard dans leur direction; et ils sursautèrent à peu près en même temps.

- Bien. Nous allons donc commencer ce cent-quatrième meeting. Personne ne vous jugeras ici; nous sommes tout simplement là pour parler de ce problème un peu tabou qui est l’abstinence. Tyzy. Kotoha. Mes enfants. N'ayez pas peur, nous sommes tous frères et soeurs ici!
* J-Je me rappelle pas que Sheena avait cette tronche!*
* O-Oy la vieille! ne dit pas des trucs flippants comme ça! T'as pas idée des conséquences que ça pourrait avoir si Kotoha était vraiment ma soeur!! *
- Nous avons une coutume ici, qui consiste à expliquer la raison pour laquelle vous en êtes venus à participer à cette assemblée. Je connais la fougue de la jeunesse! j'ai été victime du torrent du plaisir par le passé!
*...DONC YZYT ET BRIDGET C'EST QUE LE LV1 !?*
* Cette image mentale...urgh....!*
- Allez-y! n'épargnez aucun détail. Vous pouvez toujours vous en aller si vous n'avez pas confiance. Mais pour corriger votre problème, nous avons besoin de tous nous sentir comme une véritable famille.
- ...
- ...

Ils n'étaient déjà pas capable de parler correctement quand le plus grand problème était de seulement justifier leur présence ici. Ils pouvaient déjà revoir dans leur tête les visages choqués des personnes à cause de qui ils se retrouvaient là aujourd'hui. Ils se regardèrent mutuellement avec de grands yeux.. aucun des deux ne prenait la moindre initiative. Ils ne pouvaient pas non-plus prendre la risque de complètement détruire leur réputation : Death City a beau être grande, mais des figures publiques comme le Shinigami.. les scandales pourraient monter assez rapidement; même si Daiki eut fait la promesse d'effacer les mémoires de ceux qui les aideraient après le "traitement" si celui-ci fonctionnait pour commencer. Et bien que la vieille se soit appliquée sur le "vous pouvez toujours vous en aller si vous voulez"... ce n'était tout bonnement pas réalisable. Ils n'avaient pas le droit de remettre un pied à Shibusen ou où que ce soit avant que leur "libido" ne soit redescendue un petit peu. Et diminuer cette puissante énergie qui coulent à flot dans les âmes et plus particulièrement dans le corps de ces deux dépravés; ça revenait à demander à un handicapé de se farcir le marathon pour sauver une nation d'un génocide imminent. Kotoha fit son maximum pour que Tyzy craque le premier : Puppy face, décolleté, pouce dans la bouche... tentatives de séduction qui n'affectaient pas le moins du monde le Shinigami qui ne lui offrait en retour qu'une face torturée par la haine et l'angoisse. Malgré tout, les charmes féminins ne sont pas à sous-estimer; et après avoir pris une grande bouffée d'air; il commença le premier pas. Comme il n'arrivait pas à regarder les gens dans les yeux; il se contentait de baisser la tête et préciser ses paroles par des gestes explicatifs qui furent censurés à la caméra par des pixels en folie.

- ...Moi et Kotoha avions l'habitude de faire "ça" et "ça" assez souvent... environs vingt à vingt-cinq fois par semaines. Chez elle, chez moi, chez les autres, dans un supermarché, en pleine rue, pratiquement toutes les pièces de notre lieu de travail... on s'est toujours arrangés pour ne pas être vus ou suivit.
- Parfois on invitait d'autres personnes avec nous... le fait qu'on ne s'intéresse tout les deux qu'aux femmes rendait les choses plus faciles. Quand on avait le temps de choisir, on allait simplement à notre bar-hôtel préféré et on laissait le propriétaire nettoyer derrière-nous...
- Maaaaais... cette fois on a mal choisi l'endroit et l'heure. Quand on sait que "c'est le moment" on se retrouve tout simplement et on file aussi rapidement que possible avant que les choses ne tournent mal. Cette fois on a pas réussi à s'éloigner parce que...MADAME n'arrivait pas à se tenir correctement....
- Ouais.. peut-être qu'on aurait eut plus de temps pour trouver un meilleur endroit où s'amuser si MONSIEUR n'était pas aller me jeter dans le local d'équipements du gymnase en heures d'EPS pour les NOTs!
- Si tu t'arrêtais pas toutes les trois secondes pour me rouler une pelle on aurait marché plus vite que ça!!
- Tu vas te plaindre maintenant !? C'est toi qui me laissait pas prendre une brise d'air! les élèves croyaient qu'on était en train de s'étrangler avec une nouvelle méthode!!
- Ouais bah MOI j'ai pas une réputation de dépravé!
- Sérieusement!? les gamines de seize ans n'arrêtent pas de laisser des invitations super douteuses pour toi, à la vie scolaire!! Pauvre petit Shinigami harcelé par des bombasses adolescentes!
- ...Quoi, t'es jalouse maintenant!?
- Pffft ! je suis pas du tout jalouse que t'ai plus de fille que moi. J'ai juste pas trop cherché ces derniers temps!
- Haahhh? t'insinues que tu peux faire mieux que moi!? c'est un duel maintenant!?
- ....H....Huu.... j'aimes quand tu me gueules dessus ♥
- Huehehe-----
- Haaaaalte!

Le moment était plutôt propice à une "Halte" effectivement. Ils étaient quand même passé par trois attraits caractéristiques en quelques secondes : d'abord ils étaient tout simplement troublés et angoissés comme les deux seuls blancs au milieu d'une tribu cannibale sur une île perdue... puis ils ont commencé à s'incendier l'un-l'autre; à presque s'envoyer un poing dans la face sans prendre garde à l'assemblée autour d'eux; comme un couple divorcé. Et en une fraction de seconde, les voila à presque propager le péché duquel ils étaient accusés aujourd'hui devant tout le monde : elle était déjà presque assise à califourchon sur les genoux du Shinigami alors que celui-ci s'apprêtait à mettre la main vers une destination interdite. Ils se stoppèrent immédiatement après avoir entendu la vieille crier. Ils étaient maintenant deux statues figées dans leurs positions alors qu'ils regardaient se réunir autour d'eux les autres "membres" de cette assemblée. Ils agitaient dans tout les sens des bouts de papier comme s'ils démarraient une sorte d'exorcisme.

- Chassez l'envie! chassez l'envie! battez-vous contre ce démon! chassez-le! chassez-le!
* ...MAIS JE L'AIME BIEN CE DEMON MOI!*
* ...On est quoi? Chucky !?*

---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

SEC Shenanigans #3 ↭ "La chose importante est..." (NC-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enlever quelque chose de pas beau... possible ?
» Option "Panneau d'administration" qui n'apparaît plus, même chose pour les mentions...
» Interdire l'accès avant d'avoir fait quelque chose.
» Savoir si je peux faire quelque chose pour mon forum
» modifier quelque chose en desous de notre avatar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Administration & RP Factory-