Partagez | 
 

 yeytthtrhderfhrh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin
Messages : 159

Feuille de personnage
Expérience (EXP):
2740/3500  (2740/3500)
Points de maîtrise (JOB):
550/22240  (550/22240)
Tarôt: La Mort (Death)




MessageSujet: yeytthtrhderfhrh Mer 28 Mai - 5:05


 Another one bites the dust

 
  Code par Tyzy Ghost  
Trois voies explorées contre deux non-explorées. Cela dit, était-ce réellement le cas? pas vraiment. L'avant-dernière voie était également un chemin barré; de gros blocs de pierre effondrés des hauteurs empêchaient l'accès à notre trio un peu trop curieux. Peut-être qu'après-tout, l'hôpital était le seul chemin qui n'avait pas de double-accès et utilisait la même entrée et sortie. Alors qu'est-ce qu'il leur restait? le tout dernier chemin; qui semblait être celui de la sortie si on en croit les flèches qui indiquent de toute évidence la direction inverse. L'androgyne couvert de sang puant restait sur place à regarder les panneaux colorés parsemés d'écritures qu'il ne pouvait pas lire. Il n'y avait cela-dit pas besoin de savoir lire ce qui était écrit pour comprendre que peu importe qui vivait là, il ne voulait pas avoir de visiteur : certains stickmans étaient décapités, leur tête roulant sur le sol. D'autres étaient brûlés vif par un incinérateur... Qu'est-ce qu'on retient de ces avertissements? "C'est par là!" s'écria la lycéenne pour laquelle toutes notions de prudence étaient inconnues. Aussi étonnant que cela puisse paraître; personne ne demanda à l'androgyne la raison de sa tenue plutôt.. rougeâtre et osée. Elles avaient sûrement eut leur propre soucis de là où elles revenaient; ou en tout cas c'est ce que Vox avait retenu de leur petit récit de trente-secondes même pas. Il tournait les yeux vers l'autre bout du couloir : il n'y avait aucun doute là dessus, la sorcière devrait se trouver par là. Plein d'espoir, il plaça ses deux mains dans son dos et les joignis l'une à l'autre en commençant à marcher derrière les deux filles pour assurer leurs arrières. Marie menait le groupe en chantant des musiques flippantes qui ne semblaient faire aucun effet à ses deux followers; tandis qu'Azariah jouait encore et toujours à la lampe-torche humaine en baladant sa main enflammée près de Marie en faisant attention à ne pas lui mettre le feu non-plus. C'était calme.. et étonnamment, ce couloir était largement plus long et silencieux que les autres. Les cadavres le long de la route étaient de plus en plus nombreux et bientôt les briques à leurs pieds furent remplacés par un tapis de chaire décomposée puante qui se mélangeait avec le sol; pour donner une sorte d'énorme tapis de tissus humains. C'était particulièrement dégueulasse; l'odeur aurait pu faire vomir le plus coriace des explorateurs... si on ne s'appelle pas Marie, Azariah ou Vox en tout cas : Azariah s'amusait à sautiller sur place; elle rebondissait un peu.. le sol était flexible comme une sorte de mini trampoline, mais également collant comme s'il était enduis de glu. C'était une métamorphose intéressant que l'environnement subissait à force d'entasser les cadavres.. Nirvana était plutôt content d'être là finalement. Son sourire s'aiguisait à chaque fois qu'ils progressaient vers la fin du couloir. L'excitation d'affronter une sorcière... combien en avait-t-il déjà massacré? il ne se souvenait pas du nombre, mais il se souvenait du plaisir intense que ça lui avait procuré. Il frémissait, commençait à croiser les bras et regardait à droite et à gauche dans l'espoir d'apercevoir la cible : sans succès; il n'y avait que le tissu troué et bicolore du chapiteau qui semblait maintenant interminable. Mais les trous dans le tissu se faisaient en tout cas de plus en plus grands, et on pouvait aisément voir à l'extérieur. Ce qu'on pouvait voir... c'était un grand vide de quarante mètres de haut. Le couloir était manifestement perché sur le seul chemin "stable"; qui se traduisait par un solide mais fin chemin. En clair : si l'un d'eux se laissait trop aller sur la gauche ou la droite; c'était fini.

Les minutes passèrent et se ressemblèrent, autant que le décor. Une méthode très connue dans la programmation d'un jeu vidéo consiste à cacher des phases de chargement dans le jeu au lieu de les afficher directement au joueur. Les ascenseurs, ou les longs couloirs... c'est ce que Nirvana avait l'impression de faire ici : ce couloir n'avait manifestement pas de fin, comme si le monde attendait de loader le reste de la map. L'impatience... elle devenait de plus en plus grande. Sans même le réaliser, Vox venait de dépasser les deux filles et continuait de marcher de plus en plus vite. Il n'avait pas le temps d'attendre.. il voulait continuer la partie maintenant. Pas de temps pour les jeux qui mettent trop de temps à charger! il voulait connaître l'histoire, battre le boss!.. et son acharnement ( bien que prématuré ) finis par porter ses fruits : le bout du chapiteau... et la tanière de la sorcière s'étendaient devant lui. Y'avait-il réellement besoin des flammes d'Azariah pour voir ça? Non.. c'était lumineux, extrêmement lumineux. Probablement l'endroit le plus flashy qu'il n'avait jamais vu de toute sa vie.. un véritable château bourré de spots de lumières. Les deux filles le rattrapèrent et s'arrêtèrent.. leurs réactions furent plus ou moins les mêmes que celle de l'androgyne : une bouche grande ouverte et un "Woaaahh!". Aucun d'eux ne réalisait réellement ce qu'ils représentaient devant cette gigantesque masse lumineuse. Ils étaient des moustiques devant une lampe.. une lampe chargée d'un courant tueur. Il n'y avait pas besoin de plus d'indications que ça : le sang sur le sol était loin d'être frais; mais ne devait pas dater de plus de quelques mois - comparé aux autres traces qui semblaient clairement être là depuis au moins plus de trois ans -.  Le sol était toujours une fusion entre la chaire humaine et la pierre; mais était sensiblement plus solide ici : à leurs pieds s'étendait un immense carrelage menant jusqu'à l'intérieur du château du boss final du donjon. Comment cela pourrait-t-il être plus excitant? Nirvana croisa les bras et se mis à rougir en détournant les yeux vers le sol.

- ça fait rêver... awww ♥
- KIRA KIRAAAA !
- Woaaahhoho ! y'a un gros piranha!

La gamine aux cornes sautillait sur place en souriant. Sa réaction intriguait quelque peu l'androgyne qui avait immédiatement mis fin à ses fantasmes pour regarder dans la même direction qu'elle : il y avait effectivement une énorme forme de poisson au dessus de l'entrée... ce genre de décoration gigantesque pleine de lumières qu'on met devant une attraction. Néanmoins, ce poisson n'était pas un piranha; mais quelque chose de bien plus laid. Des dents pointues, une mâchoire ressortie; un corps flasque et dégueulasse et des yeux exorbités.. aucun doute là-dessus; Vox vit là l'occasion d'étaler un peu son savoir, vu qu'il adorait montrait comme il était fort pour se rappeler de choses inutiles.

- C'est un requin-gobelin je crois. C'est l'une des créatures les plus moches de l'océan!
- ça ressemble plus à un monstre de RPG
- Dommage que c'est pas un dauphin...

C'était probablement la seule raison pour laquelle on n'avait pas à espérer voir Jotaro ici d'ailleurs. Dans tout les cas; c'est cette petite scène qui fit remarquer à Vox quelque chose d'important qu'il n'avait pas remarqué tout à l'heure : il y avait tout un tas de jouets et de décorations à l'effigie du poisson goblin. C'était absolument laid, mais comme tout brillait, cela couvrait un peu la laideur de la chose. Après-tout, ce qui attire les clients dans un parc d'attraction la nuit, n'est-ce pas les lumières qu'on ne peut trouver nulle-part ailleurs?
ça n'avait aucune importance dans l'immédiat, mais il ne valait mieux pas agir stupidement non-plus. Marie et Azariah étaient occupées à regarder à droite et à gauche; et Nirvana était trop concentré pour faire attention à quoi que ce soit d'autre que ses propres pensées. Il n'avait pas besoin d'un second coup d'oeil à la scène pour noter plusieurs choses : encore plus de corps récents devant l'entrée; certains étaient crucifiés à des attractions et à moitié dévorés. Mais pour sûr il n'y avait aucune âme en ces lieux.. il y avait aux alentours quelques bornes d'arcades, mais elles semblaient toutes être débranchées ou avoir été complètement détruites. Certaines d'entre elles avaient l'air d'avoir été "dévorées" par quelque chose aussi.
Cependant, aux yeux de Marie, cela semblait être assez de glandage. Elle avait déjà énormément de mal à contenir son excitation , elle se tourna alors vers les deux autres membres du groupe en souriant et en sautillant sur place.

- On y va!? On va trouver le trésor cette fois!
- Allons-yyyyy !
- En ava----
- VOUS N'IREZ NULLE-PART!!


Une quatrième voix se fit entendre; résonant à travers les parois de pierre dans les hauteurs. Une voix d'homme qui n'appartenait certainement pas à ces deux-filles-et-demi. La voix ne provenait en revanche pas de l'endroit vers lequel ils allaient, mais plutôt celui d'où ils venaient. Du couloir.. ou plus particulièrement de quelques centimètres à la fin de celui-ci. Doucement, le trio se retourna vers cette quatrième personne... et la première chose que les yeux orangés de l'androgyne remarquèrent, fut ce bout de métal brillant avec un trou, pointé droit vers lui. Un homme chauve, essoufflé, transpirant comme s'il venait de courir sur dix bornes. Il tenait un revolver dans leur direction; ou plus exactement en direction de la tête de Vox qui ne bougeait pas d'un poil. Cet homme... ils le connaissaient tout les trois. C'était le gérant de la boutique d'arcade située au dessus. Son visage était tordu par la haine et la panique.. il avait à peine l'air humain. Il hurlait, leur donnait des ordres.

- LES MAINS EN L'AIR ! Personne ne bouge!!

Il n'y avait présentement rien à faire : ils étaient trois et désarmés, et il était seul mais bloquait leur seule route de sortie en pointant un flingue vers eux. Doucement, ils s'exécutèrent un par un : Marie leva d'un seul coup les mains en l'air en hurlant "YES SIR!" et elle ne tarda pas à être suivie par une Azariah un peu perplexe, à mi-chemin entre la peur de faire un geste brusque et l'envie de lui écraser le crâne contre le sol. Le seul à ne pas avoir levé les bras en l'air présentement était l'agent spécial de la Team Q du Science Department. Vox se contentait de regarder le gérant de la boutique avec les bras balançant le long de son corps; des yeux mi-clos et un sourire relax. Encore une fois... toujours cette expression indescriptible pouvant cacher un ange reposé ou le pire des démons. Le gérant de la boutique s'apprêtait à crier à nouveau, et son pouce retirait le cran de sécurité du revolver.. mais la voix féminine du Hunter perturba ses actions, et il s'arrêta en plein milieu.

- Aww.. parfois j'aime pas être aussi perspicace...
- Ha ha ha ha... d-dis ce que tu veux, petit merdeux. ça n'a plus d'importance. Aucune de vous ne va s'en aller d'ici, vous m'entendez!? Je flingue la première qui me fais chier!!

Un sourire malsain se dessinait sur le visage du chauve barbu qui se mit à ricaner en lâchant de son autre main le bout de la petite remorque qu'il transportait derrière-lui. Il y avait à l'intérieur un énorme sac tâché de gouttes sombres.. il y avait aussi des lumières bleutées passant à travers le tissu.

- En fait.. je pouvais pas espérer mieux. Trois petites vierges! Et une qui grandit encore.. vous serez un sacrifice parfait. Peut-être qu'elle me laissera tranquille pendant encore quelques années... hehehe...
- J'suis plus vierge m'sieur! est-ce que c'est un problème?
- ...
- Je peux pas me laisser me faire violer... Ma première fois est pour le Roi Démon!
- ....mais..
- ça veut dire quoi "vierge" ? ça se mange?
- ...

Malheureusement, ce cher Mr.Braun faisait face à un trio d'attardés. ça devait être difficile pour lui de ne pas répliquer à ces idioties mais il fit de son mieux pour garder son calme... du moins, maintenir son niveau de calme au stade de "critique" et pas "chaotique". Il tremblait toujours, transpirait comme s'il était devenu une douche-humaine distribuant de la sueur, et continuait de crier.

- LES MAINS EN L'AIR J'AI DIS!!
- J'ai une question Mr.Braun. Comme on va tous mourir ici de toutes façons...
- ...Mets tes putains de main en l'air!
- Cette sorcière ne vous a pas vraiment maudit pas vrai? je pense surtout que vous avez accepté qu'elle vienne. Je n'ai pas besoin de vous demander.. après tout, c'est triste d'apprendre que sa femme est ce genre de monstruosité?


Le visage du gérant de la salle d'arcade était devenu vide. Ses yeux étaient fixes, ses mains s'arrêtaient de trembler. Il ne semblait plus savoir comment réagir; alors que son teint passa du mate au blanc livide. Un sourire s'aiguisa sur les lèvres de Vox qui continua son petit massacre mental avec un plaisir malsain. Cette fois il ne s'agissait pas seulement de déductions; mais également de morceaux rapportés d'enquêtes antérieures sur le quartier. En ce temps là, les disparitions étaient plus souvent remarquées car les victimes étaient toujours dans cette zone et nulle-part ailleurs. Au final, avec le temps et l'absence de nouvelles victimes dans les environs; il fut conclu que le coupable avait probablement fui ou était mort d'une manière ou d'une autre. Ce n'était pas non-plus très étonnant si on se dit que le gérant devait certainement chercher ses nouvelles victimes un peu plus loin et faire de son mieux pour ne pas être vu. Qui croirait qu'il y a un passage en dessous d'une salle d'arcade et que les délires d'un vieux fou fictif soient réels?

- Lors de l'enquête concernant ces disparitions dans le quartier en 2002, les propriétaires de boutiques alentours et les habitants ont tous été conviés à faire une déposition sur les événements qui arrivaient dans le quartier. Vous savez Mr.Braun..je ne perds jamais.

L'homme chauve ne bougeait pas. Pas plus que Marie ou Azariah. L'homme qui pointait l'arme en direction de l'androgyne semblait plus déstabilisé et inconfortable encore que celui qui était visé... celui qui lui adressait un regard de jugement intense, avec ce sourire calme et dénué de toute humanité.

- Vous avez signalé dans votre déposition la disparition de votre épouse. Elle a été présumée morte... ça devait certainement être plus utile de faire croire qu'elle était décédée plutôt que dire qu'elle était responsable des meurtres.
- Tu n'as aucune preuve...!
- Pas dans l'immédiat mais j'ai bien une liste de Soul-Users à tuer. Son nom a mystérieusement disparu en même temps que la clôture de l'enquête il y a deux ans. Est-ce que vous auriez salopé vos falsifications ou bien est-ce que vous pensiez que tout le monde au Science Department était aussi crédule que la plupart? Non.. même ça ça ne suffirait pas à prouver quoi que ce soit. Mais soyez tranquille... j'ai déjà punis celui qui vous a aidé.

Vox avança calmement dans la direction du criminel qui recula d'un pas; manquant de trébucher sur son propre chariot de cadavres dans la panique. Il posa son indexe contre la détente en visant l'androgyne qui semblait n'avoir strictement rien à faire de la menace que constituait cette arme. Le désespoir sur le visage du propriétaire de la salle d'arcade.. cette.. magnifique expression. Celles qu'arborent les condamnés. Il voulait la voir. Il ne pouvait pas se passer de cette drogue qui est de détruire mentalement les criminels.

- Avoir travaillé comme commando a du bien vous aider à gagner votre vie et vous faire des amis dans le gouvernement. Mais la cinquantaine c'est difficile.. surtout quand on est mariés à une sorcière. Maintenant la question est.. qu'est-ce qui a pu déclencher tout ça?
- Sh-...Sh....Shibusen.... TOUT EST DE LA FAUTE DE SHIBUSEN!! S'ILS N’ÉTAIENT PAS LA, ELLE NE SERAIT PAS DEVENUE COMME CA!! le premier Shinigami les chassait et les torturait! elle a pris peur! elle a paniqué et elle a....
- ...Dévoré votre enfant.

L'homme ne réagissait plus. Il n'était plus que l'ombre de lui-même, aspiré par la malveillance de Nirvana qui ne fit que rassembler les pièces du puzzle dans sa tête.

- Une femme accroc aux jeux d'argent; mariée à un homme possédant une salle d'arcade. Déchirée entre le stress d'élever un enfant; la peur d'être chassée par Shibusen, ou faire le choix entre une vie pleine de responsabilité ou la folie de la jeunesse éternelle à travers les jeux vidéos. Elle a fait son choix..
- C-Comment est-ce que vous saviez quoi que ce soit sur elle!?
- Il ne faut pas sous-estimer les renseignements Mr.Braun! Elle a craqué, rejeté tout ce que vous lui avez offert, y compris votre propre enfant. Elle allait vous tuer aussi mais vous avez préféré l'enfermer là où vous l'avez connu pour la première fois; dans sa propre "maison". C'était trop compliqué pour vous de la tuer alors vous avez préféré lui amener de quoi satisfaire sa faim alors qu'elle avançait doucement vers la transformation en oeuf de Kishin... les sorcières ne sont pas épargnées. Les humains sont vils Mister Brau---


Un son résonna dans toute la zone. Un son métallique, suivit d'un impact. Le son d'une petite explosion propulsant quelque chose.. un quelque chose qui marquait son emplacement par une marque rougeâtre grandissante au milieu de la poitrine de l'androgyne qui demeurait muet. De la fumée sortait du revolver du propriétaire de la salle d'arcade... ou plus précisément le complice dans l'affaire d'enlèvements et de meurtres en masse dans la zone du Paulownia. Cette marque rougeâtre ne fit que gagner en ampleur alors que le visage de Vox restait fixe et intact comme s'il ne s'était rien passé. Pourtant sa peau était blanche et se mains tremblantes. Il restait pourtant debout... comme tout le monde. Les yeux grands ouverts, Marie et Azariah oublièrent l'espace d'un instant dans quelle situation ils se trouvaient pour attraper les bras de Vox avant qu'il ne s'effondre par terre. Son genoux toucha le sol et un léger filet de sang sortit d'entre ses lèvres. Mister Braun avait aussi du mal à tenir debout.. il s'agitait dans tout les sens et hurlait des insanités.

- C'EST JUSTE LA FOLIE! TOUT LE MONDE LA RESSENT! QU'EST-CE QU'IL Y A DE MAL A CE QUE J'AIME MA FEMME MÊME APRES QU'ELLE SOIT DEVENU UN MONSTRE HIDEUX!? VOUS NE CONNAISSEZ RIEN A L'AMOUR ! RIEN DU TOUT!! VOUS ME FAITES CHIER!! VOUS NE SAVEZ RIEN! RIEN ! RIEN RIEN RIEN RIEN ET RIEN!! PETITE MERDE!! à toujours venir dans cette salle et se faire vénérer comme une star!! POURQUOI EST-CE QUE TU VIS HEIN!? MA FILLE AURAIT DÛ ÊTRE LA CHAMPIONNE DE CETTE SALLE MAIS A LA PLACE C'EST TOI QUI LUI PIQUE SON RÔLE!! POURQUOI TU NE CRÈVE PAS HEIN!?
- Mais tuer des gens c'est mal! vous venez de lui tirer dessus! vous devez vous rendre à la police!
- ET QUI VA ME JUGER HEIN!? Un petit emmerdeur qui s'habille en fille!? Ou bien est-ce que c'est sa copine pleine de cicatrices qui va faire la loi!? la naine aux cornes peut-être!? J'AI UN FLINGUE, T'AS QUE DALLE! Vous n'êtes que des merdes! avec des parents pourris gâtés, en bonne santé!! Vous bouffez ce qu'on vous donne et vous connaissez que dalle à la vie!! PERSONNE NE ME JUGERA! JE VAIS TOUS VOUS FLING---- qu-qu'est-ce que tu fais!?
- Hue...hehehehehehe ♥

Les doigts de Nirvana s'enfoncèrent dans sa plaie. Le sang sortit abondamment au rythme de ses mouvements alors qu'il extrayait doucement la balle de son abdomen pour finalement la laisser tomber sur le sol; l'objet métallique ricochant sur la pierre en émettant un petit "kling". Doucement l'androgyne se releva en prenant appuis sur les deux autres filles qui ne surent comment réagir dans l'instant présent. Mister Braun paniquait, ne savait même plus vers qui tourner son arme. Il assistait là à quelque chose d'étrange : la plaie dans la poitrine de Nirvana commençait doucement à se refermer toute seule, comme si une suture verdâtre brillante venait de recoudre sa peau avant de disparaître. Il souriait; retira doucement ses bras de ceux d'Azariah et de Marie et commença à avancer vers le propriétaire de la boutique.


- Au nom du Science Department... Non... au nom du Royaume, je vais juger le traître..
- Qu'est-ce que tu raconte...!? RECULES!!
- ...Le traître est Mister Braun. Criminel Player-killer; Niveau 41. Son arme favorite est le couteau.. mais dans ce combat final il utilisera une arme à feu. Malheureusement...il n'a pas assez de dextérité.
- TA GUEULE !!

Deux coups de feu retentirent.. mais les balles n'allèrent nulle-part. Du sang tomba sur le sol : les gouttelettes provenaient de la peau des doigts de Nirvana; qui s'était déchirée en arrêtant les balles à bout portant, alors qu'un sourire  se formait sur ses lèvres. Il était à présent tout proche de Mister Braun. Il pu voir dans les yeux de l'adolescent, une lueur diabolique plus malsaine que celle d'un émissaire de l'enfer. Entre son indexe et son majeur, et entre son majeur et son annulaire, se trouvaient les deux balles du revolver. Il les montrait fièrement à son assaillant comme s'il montrait des trophées.

-..."Block."
- GUYAAAARRHH!!

Le chauve perdit la raison et lança un coup de genoux dans la direction de l'androgyne qui esquiva très facilement d'un pas de côté.

- "Miss". "Miss".
- Arrête de te foutre de ma gu----!

La jambe de l'androgyne monta très haut, son talon écrasant le poignet du chauve qui lâcha son arme dans les airs. Déstabilisé, un trébucha sur son chariot plein de cadavres et tomba au sol. L'androgyne récupéra l'arme et la pointa dans la direction du propriétaire terrifié qui se cramponnait à son chariot; ses doigts pénétrant le faible tissu recouvrant la montagne de chaire humaine démembrée. Ce gamin qu'il avait vu grandir ces huit dernières années... cet enfant qui ne semblait n'avoir aucune histoire, autre qu'être connu pour être extrêmement doué aux jeux vidéos et être le propriétaire des plus gros highscores de toutes les machines... il se trouvait devant lui. Le sourire aux lèvres; pointant sa propre arme vers son front. Le visage qu'il vit ce jour là... le dernier jour de sa vie... fut une image d'horreur qu'il emportera avec lui en enfer.

- Jugement.
- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH !!-----

Ce cri fut le dernier de Mister Braun. Ce cri fut suivit d'un son de détonation provenant de l'arme. Ce son perturbant qui résonnait contre tout les murs de l'immense tanière de la sorcière, et supprimant ce qu'il restait du criminel responsable des séries de meurtres dans les environs du Paulownia.

- "Critical Hit" ♥

Le sang du propriétaire de la salle d'Arcade s'était projeté sur les vêtements de l'androgyne déjà couvert de sang. Face à ce sourire malsain se trouvait une pile de tissus humains projetés dans tout les sens; comme si le crâne du propriétaire avait été lancé à pleine vitesse contre un mur. Azariah ne regardait pas, ses yeux étaient couverts par les mains de Marie qui ... continuait de sourire. Comme si cela ne lui avait absolument rien fait. Tout les deux appartenaient à un monde qui n'était pas ouvert à cette gamine.. pas encore en tout cas. Marie bloquait toujours la vue d'Azariah, et sur une voix optimiste, elle attira l'attention de l'androgyne souriant.

- Est-ce que tu pourrais jeter les poubelles? ça va puer quand on va ressortir!
- Oui, Marie ~ ♥

Il se baissa doucement, attrapa la jambe du cadavre et la tira jusqu'à le pousser du rebord de la plateforme; envoyant le cadavre se noyer dans l'obscurité. Il ne restait de Mister Braun que cette sphère bleutée et ce chariot. Il garderait ça en preuve quand il amènera le reste de la troupe ici.

C'était malsain...affreusement malsain. Mais il n'était plus le moment de se soucier de ça. Vox sourit, frotta ses mains sur ses vêtements et commença à sautiller vers Azariah qui recouvrait maintenant la vue après que Marie ai terminé avec son petit "Qui c'eeeest!?". L'androgyne attrapa les mains d'Azariah et sourit et rougissant.

- J'ai level-up! j'ai level-up! plein d'Exp ici! le mid-boss est battu! plus qu'à finir le donjon Aza-chi ! ~ ♥


> Vous avez exécuté Traître Braune. vous obtenez 1450EXP.
> Traître Braune à laissé tombé •Chariot nauséabond
> La voie est libre, vous vous sentez toujours en parfaite condition. Vous pouvez maintenant affronter la sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

yeytthtrhderfhrh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: L'Essentiel :: → TEST :: Sennon Record-